Cappei : un diplôme pour les enseignants spécialisés

Publication : 23 avril 2021

Destiné aux enseignants amenés à exercer face à des élèves à besoins éducatifs particuliers ou en situation de handicap, le Cappei, un certificat unique, permet d’être mieux formé aux pratiques de l’éducation inclusive.

Le Cappei

Le Cappei (certificat d'aptitude professionnelle aux pratiques de l'éducation inclusive) est un diplôme commun aux enseignants des premier et second degrés (titulaires ou contractuels en CDI), appelés à exercer leurs fonctions dans une école, un établissement secondaire, un établissement ou service accueillant des élèves à besoins éducatifs particuliers ou en situation de handicap, ou encore dans un établissement relevant du ministère de la Justice. Ils contribuent à la mission de prévention des difficultés d’apprentissage et d’adaptation de l’enseignement. Les enseignants titulaires du CAPA-SH et du 2CA-SH sont réputés avoir le Cappei.

La formation peut être organisée par les Inspé (instituts nationaux supérieurs du professorat et de l’éducation) ou par l’INS HEA (institut national supérieur de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés).

Les modules de formation du Cappei

La formation pour le Cappei est composée de trois parties.

Un tronc commun (144 h)

  • Les enjeux éthiques et sociétaux
  • Le cadre législatif et réglementaire
  • Les partenaires (institutions, professionnels de l'accompagnement et du soin)
  • Les relations avec les familles
  • Les besoins éducatifs particuliers et les réponses pédagogiques
  • La personne ressource

Deux modules d’approfondissement au choix (104 h)

  • Grande difficulté scolaire
  • Difficultés de compréhension des attentes de l'école
  • Troubles psychiques
  • Troubles spécifiques du langage et des apprentissages
  • Troubles des fonctions cognitives
  • Troubles des fonctions auditives
  • Troubles des fonctions visuelles
  • Troubles du spectre de l'autisme
  • Troubles des fonctions motrices et maladies invalidantes

Un module de professionnalisation dans l'emploi (52 h)

  • Enseigner en Segpa (section d'enseignement général et professionnel adapté) ou en Erea (établissement régional d'enseignement adapté)
  • Travailler en Rased (réseau d'aides spécialisées aux élèves en difficulté)
  • Coordonner une Ulis (unité localisée pour l'inclusion scolaire)
  • Enseigner en unité d'enseignement (établissements et services médico-sociaux)
  • Enseigner en milieu pénitentiaire ou en centre éducatif fermé
  • Exercer comme enseignant référent ou comme secrétaire de la CDOEA (commission départementale d'orientation vers les enseignements adaptés du second degré)

 

Les candidats souhaitant travailler auprès d'élèves ayant des troubles visuels ou une déficience auditive doivent justifier d'une première compétence en braille et outils numériques adaptés ou en langue des signes française.

Les modules de formation d'initiative nationale

Ces modules sont ouverts en priorité aux professeurs titulaires d'un Cappei, pour compléter leur formation ou se préparer à de nouvelles fonctions, et à l'ensemble des personnels d'enseignement ou d'éducation pour approfondir leurs compétences. La durée des modules est de 25 à 50 heures. Toutefois, ceux d'apprentissage de la langue des signes française, du braille et des outils numériques adaptés peuvent, eux, durer de 75 à 100 heures. Les différents modules suivis font l'objet d'une attestation professionnelle précisant les formations suivies.

La VAEP : obtention du Cappei par la reconnaissance de l'expérience

Cette modalité d'accès au Cappei est mise en œuvre à compter de la rentrée 2021, pour la session 2022. Pour se présenter par la voie de la VAEP (validation des acquis de l'expérience professionnelle), les enseignants doivent justifier de 5 ans d'exercice, dont 3 ans à temps complet, dans le domaine de l'enseignement adapté et de la scolarisation des élèves en situation de handicap. Cette dernière durée est portée à 4 ans pour les enseignants exerçant moins de 50 % de leur obligation de service.

Dans un premier temps, les candidats doivent élaborer un dossier de recevabilité (livret 1). Si la candidature est recevable, la seconde étape est de constituer un dossier de VAEP (livret 2) afin de valoriser l'expérience, les compétences et aptitudes professionnelles acquises en rapport avec le référentiel des compétences caractéristiques d'un enseignant spécialisé. Ce dossier, ainsi que le parcours professionnel, seront présentés devant un jury suivi d'un entretien. Le recteur d'académie établit la liste des personnes reçues et délivre le Cappei, qui précise le lieu d'exercice du candidat dans lequel les acquis de l'expérience professionnelle ont été obtenus. Le jury établit un avis motivé pour les candidats non admis.

Mesures transitoires

Jusqu'au 11 février 2022, les professeurs du second degré exerçant dans un établissement ou service accueillant des élèves à besoins éducatifs particuliers en raison d'un handicap, d'une grande difficulté scolaire ou d'une maladie, et contribuant à la mission de prévention des difficultés d'apprentissage et d'adaptation à l'enseignement, se présentent uniquement à l'épreuve 1 du Cappei, même s'ils ne disposent pas du 2CA-SH. Le jury leur délivre le certificat d'aptitude s'ils obtiennent une note égale ou supérieure à 10 sur 20.