Diplôme d'ingénieur de Télécom SudParis de l'Institut Mines-Télécom - Télécom SudParis - site de Palaiseau (Palaiseau)

Spécialités

6 domaines :

  • image, multimédia et application
  • informatique et système d'information
  • mathématiques
  • physique
  • réseaux, services et protocoles
  • signal et communication

4 parcours :

  • e-santé
  • entreprenariat
  • environnement
  • recherche

A partir de la 3e année du cycle ingénieur, cycle d'approfondissement avec 15 options :

  • architecte de services informatiques répartis
  • architecture et intelligence pour les réseaux (en contrat de professionnalisation)
  • Data Science and Network Intelligence
  • entreprenariat et management de l'innovation avec IMT Businesss School
  • High Tech Imaging
  • ingénierie d'affaires internationales avec IMT Businesss School
  • ingénierie des systèmes d'information avec IMT Businesss School
  • intégration et déploiement de systèmes d'information
  • intelligence artificielle (IA) avec Télécom Paris et ENSTA
  • inventivités digitales (designer, ingénieur, manager) avec l'ESAD de Reims et IMT Businesss School
  • jeux vidéos, interactions numériques avec l'ENSIIE
  • média avec IMT Businesss School
  • modélisations statistiques et applications
  • sécurité des systèmes et des réseaux
  • systèmes embarqués, mobilités et objets communicants

Caractéristiques

  • Durée : 3 ans
  • Niveau terminal d'études : Bac + 5
  • Modalités : temps plein (Evry pour les 1re et 2e années, puis Evry ou Palaiseau pour la 3e année selon les options), contrat de professionnalisation (contrat de professionnalisation de 12 mois en 3e année pour la voie d'approfondissement Architecture et intelligence pour les réseaux)
  • Coûts de scolarité : 7950 euros en 2022 (2650 euros par an (formation gratuite pour les boursiers))

Enseignements

  • Langues : Allemand, Anglais, Arabe, Chinois, Espagnol, Français langue étrangère, Italien, Japonais, Russe

Admissions

Avec bac + 2 en 1re année du cycle ingénieur
  • concours Mines-Télécom, écrit via la banque d'épreuves Mines-Ponts, oraux communs concours Mines-Télécom pour CPGE2 MP, MPI, PC et PSI ou équivalent (204 places).
  • Concours Mines-Télécom, écrit via la banque d'épreuves PT, oraux communs concours Mines-Télécom pour CPGE2 PT ou équivalent (7 places).
  • Concours Mines-Télécom, via le concours Centrale-Supélec, après CPGE2 TSI (5 places).
  • dossier, entretien, tests : pour étudiants internationaux avec 2 années de 1er cycle universitaire scientifique français et étrangers (mathématiques, physique, EEA, sciences de l'ingénieur) (1 place minimum en fonction du niveau des candidats).

Avec bac + 3 en 1re année du cycle ingénieur
  • concours ATS (organisé par l'ENSEA), écrit et oral communs, pour CPGE ATS (5 places).
  • dossier, entretien, tests : avec licence scientifique (mathématiques et informatique, mathématiques et physique, EEA, physique, sciences et techniques pour l'ingénieur) ou titre équivalent français et étranger (5 places).

Avec bac + 4 en 2e année du cycle ingénieur
  • dossier, entretien, tests : Mines-Télécom sur titres et test d'anglais avec M1 scientifiques (mathématiques, physique, EEA, sciences de l'ingénieur) (10 places).
  • dossier, entretien, tests : Mines-Télécom sur titres pour étudiants internationaux avec M1 scientifiques français et étrangers (mathématiques, physique, EEA, sciences de l'ingénieur) (1 place minimum en fonction du niveau des candidats).
  • dossier, entretien, tests : concours Institut polytechnique de Paris sur titres français et étrangers pour étudiants internationaux avec 4 ans en cycle universitaire scientifique (mathématiques, physique, EEA, sciences de l'ingénieur) (1 place minimum en fonction du niveau des candidats).
  • dossier, entretien : accord de double diplôme pour étudiants internationaux venant soit de l'Institut Mines-Télécom, soit de l'Institut polytechnique de Paris, soit d'écoles partenaires ayant un accord avec Télécom SudParis, avec M1 scientifiques français et étrangers(mathématiques, physique, EEA, sciences de l'ingénieur) (1 place minimum en fonction du niveau des candidats).
Publicité