Au sein d'une unité pétrolière, l'opérateur de raffinerie fait fonctionner et surveille les installations de production qui transforment le pétrole brut en différents produits : fioul, kérosène, essence, paraffine... C'est ce que l'on appelle le raffinage.

  • Salaire débutant
    1603€ brut

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

L'opérateur de raffinerie a pour mission principale de surveiller et vérifier l'état des installations qui permettent de transformer le pétrole brut en fioul, kérosène, essence, lubrifiant... (raffinage). Il doit être très vigilant et se servir de tous ses sens pour détecter une éventuelle anomalie : une pompe un peu trop bruyante, une odeur atypique, une température inhabituelle... Il circule régulièrement au sein de l'unité de production pour contrôler l'état du matériel (réglage des vannes, vérification de la pression...). En cas de problème, une pompe qui lâche, un débit anormal, une panne... il alerte ou est alerté par l'opérateur consoliste. Celui-ci surveille l'unité à l'aide d'écrans de contrôle et prévient l'opérateur par radio qui se rend aussitôt sur place. Une raffinerie est située en extérieur et ne possède pas de toit. L'opérateur de raffinerie travaille donc dehors, quel que soit le temps, de jour ou de nuit. Il évolue dans un environnement difficile, bruyant et à risques (produits inflammables, polluants, explosifs, gaz...). Afin d'éviter tout accident, il doit respecter l'ensemble des procédures de sécurité.

Les formations et les diplômes

Durée des études

Après la 3e

3 ans pour préparer un bac (technologique ou professionnel bio-industries de transformation ; procédés de la chimie, de l'eau et des papiers cartons) complété par le brevet d'opérateur extérieur des industries pétrolières et pétrochimiques.

Après le bac

2 ans pour préparer le BTS métiers de la chimie ; conception et réalisation des systèmes automatiques. 3 ans pour le BUT chimie ; génie chimique, génie des procédés ; métiers de la transition et de l'efficacité énergétiques ; mesures physiques.