Doué pour la négociation, l'ingénieur technico-commercial en électronique connaît parfaitement les produits qu'il vend (circuits intégrés analogiques et numériques, microprocesseurs et autres composants etc.) et les marchés sur lesquels ils sont attendus. Son objectif : " faire du chiffre " sans oublier de soigner le relationnel pour ne pas rater un marché.

  • Salaire débutant
    2625€ brut

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

L'ingénieur technico-commercial en électronique est doublement compétent. En effet, c'est un commercial qui vend ou achète des produits électroniques. Mais c'est également un expert technique en circuits analogiques, microprocesseurs et autres composants électroniques numériques.Sachant faire une démonstration de la valeur du produit devant le client (souvent un industriel), il apporte assistance technique et conseils pour son utilisation. De plus, fidéliser sa clientèle exige de proposer des solutions techniques efficaces et des produits et services sur mesure. L'ingénieur technico-commercial identifie les besoins du client et établit un cahier des charges avant de proposer une offre commerciale. Exerçant dans les entreprises spécialisées dans la fabrication et la distribution de produits électroniques, son objectif est de faire progresser le chiffre d'affaires en aidant ses clients à se positionner sur des marchés porteurs, avec une offre adaptée garantissant une plus-value optimale. Pour vendre des produits de haute technologie, les recruteurs donneront la préférence à des titulaires d'un bac + 5, ayant de l'expérience dans la vente B to B (Buisiness to Buisiness).

Les formations et les diplômes

Après le bac

5 ans d'études pour préparer un diplôme d'ingénieur ou un master dans le domaine de l'électronique, systèmes numériques embarqués, optronique, énergie électrique, automatique ou ingénierie des systèmes complexes... complété par une formation à la négociation (ou une solide expérience professionnelle).