L'ingénieur d'affaires en génie électrique élabore le dossier technique d'un réseau électrique, que ce dernier soit à installer ou à moderniser. Débouchés dans toutes les industries de pointe et dans les grandes entreprises comme EDF, la SNCF ou la RATP.

  • Salaire débutant
    2600€ brut

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Ingénieur d'affaires spécialisé dans les activités du génie électrique, il établit le dossier technique d'un réseau électrique, que celui-ci soit à installer ou à moderniser. Expert technique et communicant, il est aussi un élément essentiel de la stratégie de l'entreprise. Il contribue à l'amélioration de l'activité commerciale de son entreprise en étudiant tous les projets, déjà amorcés ou pas. Pour cela, il prospecte, identifie les besoins du client (ou de son entreprise), monte et propose un projet commercial, avant d'en négocier les conditions. Les aspects contractuels, juridiques, organisationnels : rien ne lui échappe.

Dans cette profession fortement marquée par la concurrence entre les entreprises qui répondent souvent aux mêmes appels d'offres, le dynamisme, l'initiative, la créativité, le sens de la persuasion et l'aptitude à travailler en équipe sont des atouts indéniables. Une bonne maîtrise de l'anglais technique est souhaitée, ainsi que de l'aisance à l'écrit pour rédiger les rapports et les notices techniques.

Les formations et les diplômes

Durée des études

Après le bac

5 ans pour obtenir un diplôme d'ingénieur en génie électrique ou un master 3EA (électronique, énergie électrique et automatique).

bac + 5