L'ingénieur électricien développe les réseaux d'électricité, conçoit des équipements électriques, améliore l'installation d'un hôpital, par exemple... Il travaille principalement chez les producteurs d'énergie, dans des entreprises industrielles ou du BTP (bâtiment et travaux publics).

  • Salaire débutant
    2900€ brut

ingenieur-e-electricien-ne
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Pour que l'électricité soit disponible à tout moment, les réseaux (lignes à haute tension, liaisons souterraines...) qui la transportent et la distribuent doivent être performants. L'ingénieur électricien participe à leur extension et à leur renouvellement, prépare le raccordement de nouveaux sites producteurs, par exemple des parcs éoliens. L'électricité est indispensable dans de nombreuses industries : aéronautique, automobile, ferroviaire, construction navale, chimie, pétrochimie, etc. Là encore, l'ingénieur électricien conçoit des équipements ou des installations industrielles. S'il est spécialisé dans le bâtiment, il définit des installations électriques pour des hôpitaux, des logements neufs, des immeubles de bureaux.

L'ingénieur électricien passe beaucoup de temps devant l'ordinateur pour dessiner, faire des calculs de dimensionnement et rédiger des cahiers des charges. Il met au point des solutions pour gérer l'intermittence des énergies renouvelables et répondre à de nouveaux usages de l'électricité (véhicules électriques). Lorsqu'il assure la maîtrise d'oeuvre de projets, il se déplace régulièrement sur les chantiers.

Les formations et les diplômes

Après le bac

5 ans pour obtenir un diplôme d'ingénieur (généraliste ou spécialisé en génie électrique ou électrotechnique) ou un master 3EA (électronique, énergie électrique, automatique), éventuellement complété d'un mastère spécialisé (en 1 an).

bac + 5
bac + 6