• Accueil
  • chef / cheffe de projet éolien

Pas question d'installer un parc éolien sans un travail d'étude, de prospection et de concertation en amont. Choisir un site, identifier les obstacles et proposer des solutions : c'est le rôle du chef de projet éolien.

  • Salaire débutant
    2900€ brut

Témoignage

Lire la transcription
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Capter l'énergie du vent et la transformer en énergie électrique... Pour parvenir à ce résultat dans les meilleures conditions, le chef de projet éolien supervise l'implantation d'un parc d'éoliennes, du travail préparatoire à la construction proprement dite. D'abord, il choisit le site en analysant le contexte topographique et en évaluant le potentiel de production d'énergie. Pour ce faire, il réalise lui-même, ou fait établir par des experts, une série d'études de faisabilité technique et économique : étude des vents (fréquence, vitesse moyenne), météorologie, impacts sur le paysage ou l'environnement...

Pour convaincre de l'intérêt du projet, ce technicien doit favoriser le dialogue et la concertation. En relation constante avec les collectivités locales, les habitants et la presse, il sollicite et trouve des accords avec les propriétaires ou les administrations... Si les parcs se développent en France, dans toutes les régions, sur terre et en mer, l'énergie éolienne suscite des questions. Le chef de projet doit aller contre les idées reçues (nuisances sonores et visuelles, pollutions...) et convaincre les populations concernées. Travaillant le plus souvent en bureau d'études, il se déplace néanmoins fréquemment sur site.

Les formations et les diplômes

Après le bac

5 ans d'études pour préparer un diplôme d'ingénieur (généraliste ou spécialisé) ou un master dans le domaine de l'énergie ou de l'environnement, éventuellement complété par un mastère spécialisé (en un an).