Licence mention science politique

  • Durée de formation : 3 ans
  • Niveau terminal d'études : bac + 3
  • Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'Etat

Les licences

Accessible avec le bac, le diplôme national de licence, 1er niveau d'études à l'université, s'obtient après six semestres d'études (3 ans).

La licence se décline en une quarantaine de mentions, allant du droit, à l'informatique, en passant par les arts. Organisée en parcours types, définis par chaque université, la licence permet d'acquérir une culture générale solide, des compétences disciplinaires, transversales et linguistiques. Après la licence, il est possible de poursuivre des études en master (pour 2 ans) dans un parcours en cohérence avec la licence suivie, mais aussi en école de commerce, en école d'ingénieurs, ou autres formations spécialisées... Après une 2e année validée (L2), accès possible en licence professionnelle (pour 1 an).

À savoir

Les titulaires de la licence poursuivent majoritairement leurs études (master, école spécialisée, grande école...) car c'est à bac + 5 que les universitaires sont vraiment attendus sur le marché du travail. Ils se dirigent ensuite vers les métiers des relations internationales, de la communication politique et institutionnelle, de la coopération internationale et du développement...

Exemples de métiersle plus souvent après un bac + 5 : assistant/e parlementaire ; chargé/e de communication dans une collectivité territoriale ; chargé/e de mission (dans un ministère, une ONG) ; directeur/trice de communication d'entreprise ; fonctionnaire européen/ne ; secrétaire ou conseiller/ère des Affaires étrangères¿

Les attendus Parcoursup

Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup

Outre la diversité des formations de 1er cycle, et les spécificités qu'y apporte chaque établissement, des éléments de cadrage national ont été définis avec le concours de l'ensemble des acteurs de l'enseignement supérieur pour informer les candidats et leurs familles.

Il est attendu des candidats en licence Mention SCIENCE POLITIQUE :

Intérêt pour les questions politiques et sociales

L'intérêt pour les enjeux politiques et sociaux et, plus largement, pour le fonctionnement des sociétés contemporaines est essentiel pour une inscription en licence de science politique. Les formations de science politique incluent en effet à la fois l'étude de la vie et des institutions politiques, des enseignements de sociologie, de relations internationales et de théorie politique.

Cette curiosité peut être attestée par un investissement spécifique dans les humanités et les sciences sociales durant le parcours scolaire (notamment histoire, géographie, et sciences économiques et sociales) ainsi que par des engagements civiques.

Les enseignements dispensés incluent une importante dimension européenne et internationale. Est donc également attendu un intérêt pour les questions transnationales ainsi que pour la diversité des systèmes politiques et sociaux.

Savoir mobiliser des compétences en matière d'expression orale et écrite afin de pouvoir argumenter un raisonnement

Cet attendu marque l'importance, pour la filière science politique, de la maîtrise de la langue française, écrite et orale. Dans les formations universitaires en science politique, les exercices donnés aux étudiants en travaux dirigés et en examens consistent en effet notamment en des exposés, des commentaires de textes et de documents divers et des dissertations. Il est donc important de maîtriser les fondamentaux de la langue (orthographe, grammaire, syntaxe…), indispensables à la construction d'analyses argumentées.

Disposer d'aptitudes à la compréhension et à l'analyse de documents

Cet attendu marque l'importance, pour la filière science politique, de la capacité du candidat à « comprendre » et interpréter les documents de sources diverses, incluant des données qualitatives et quantitatives. La formation en Licence de science politique s'appuie sur l'analyse combinée d'une diversité de documents (notamment des textes académiques mais également des documents officiels, des discours politiques, des rapports administratifs, des productions médiatiques etc…), qu'il faut pouvoir comprendre, mettre en perspective et critiquer sur la base d'un raisonnement scientifique. Les formations en science politique visent en effet l'acquisition de compétences et connaissances disciplinaires mais aussi le développement d'une capacité d'analyse scientifique et d'un esprit critique.

Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail

Cet attendu marque l'importance, pour la filière science politique, de la capacité à travailler de façon autonome. Comme beaucoup de filières universitaires, la formation en licence de science politique laisse en effet une place substantielle à l'organisation et au travail personnel.

Les admissions

En L1 (1re année de licence) : très peu d'universités (Lyon 3, Paris 8...) recrutent à ce niveau. Priorité est donnée aux bacheliers généraux faisant preuve de capacités d'abstraction, de rédaction et de synthèse.

En L3 : recrutement sur dossier pour les étudiants ayant validé une L2 (2e année de licence) en droit, AES, économie, sciences humaines, etc.

Les poursuites d'études

Selon les parcours de licence, les poursuites d'études sont diversifiées. Exemples de parcours : journalisme ; métiers du secteur associatif ; science politique à l'international ; sociologie et science politique...

Après une L2 (2e année de licence) validée, poursuité d'études en licence professionnelle (1 an d'études) axée sur les métiers des administrations et des collectivités territoriales.

Après une licence validée (L3) : poursuite en master (2 ans d'études), en IEP (institut d'études politiques), préparation aux concours de la fonction publique (État, territoriale, internationale).

Pour en savoir plus sur les masters, voir le portail national des masters http://www.trouvermonmaster.gouv.fr

Publicité

Où se former ?

Chargement…
20 résultats
Nom de l'établissement Ville Code postal
Liste des établissements
Institut catholique de Vendée, Institut catholique d'études supérieures La Roche-sur-Yon 85017
UFR anthropologie, sociologie, science politique, Université Lumière - Lyon 2 Bron 69676
Ecole Internationale d'études politiques, Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne Créteil 94010
Faculté de droit et d'économie de Martinique, Université des Antilles Schoelcher 97275
Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales, Université de Lille Lille 59024
Faculté de droit et science politique, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines Guyancourt 78280
UFR Textes et sociétés, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis Saint-Denis 93200
Faculté des sciences économiques sociales et juridiques, Université de Haute Alsace Mulhouse Mulhouse 68093
Faculté de droit, économie, gestion, Facultés libres de l'Ouest - UCO Angers Angers 49008
UFR 11 Science politique, Université Panthéon-Sorbonne Paris 75005
UFR droit et sciences politiques - Centre Vaugirard, Université Panthéon-Assas Paris 75015
Ircom Les Ponts-de-Cé 49136
UFR de droit, sciences économiques et gestion, Université de Rouen Normandie Rouen 76186
UFR de droit et science politique, Université Paris Nanterre Nanterre 92001
Faculté de droit et science politique, Université de Rennes 1 Rennes 35042
UFR de droit et de science politique, Université Picardie Jules Verne Amiens Amiens 80027
UFR de droit et science politique, Université de Montpellier Montpellier 34060
UFR de droit, sciences politiques et sociales, Université Sorbonne Paris Nord Villetaneuse 93430
UFR de sciences juridiques et économiques de Guadeloupe, Université des Antilles Pointe-à-Pitre 97157
Ecole européenne de sciences politiques et sociales, Université catholique de Lille Lille 59046