• Accueil
  • Licence mention géographie et aménagement

Licence mention géographie et aménagement

  • Durée de formation : 3 ans
  • Niveau terminal d'études : bac + 3
  • Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'Etat

Les licences

Accessible avec le bac, le diplôme national de licence, 1er niveau d'études à l'université, s'obtient après six semestres d'études (3 ans).

La licence se décline en une quarantaine de mentions, allant du droit, à l'informatique, en passant par les arts. Organisée en parcours types, définis par chaque université, la licence permet d'acquérir une culture générale solide, des compétences disciplinaires, transversales et linguistiques. Après la licence, il est possible de poursuivre des études en master (pour 2 ans) dans un parcours en cohérence avec la licence suivie, mais aussi en école de commerce, en école d'ingénieurs, ou autres formations spécialisées... Après une 2e année validée (L2), accès possible en licence professionnelle (pour 1 an).

À savoir

Les titulaires de la licence poursuivent majoritairement leurs études (master, école spécialisée, grande école...) car c'est à bac + 5 que les universitaires sont vraiment attendus sur le marché du travail. Ils se dirigent ensuite vers les métiers de l'aménagement du territoire et de l'urbanisme, de la cartographie, de la topographie et des SIG (systèmes d'information géographique), de la gestion de l'environnement, de l'enseignement... ou encore préparent les concours de la fonction publique pour devenir, par exemple, attaché territorial, spécialité urbanisme, aménagement...

Exemples de métiers le plus souvent après un bac + 5 : administrateur/trice de SIG (système d'information géographique) ; chargé/e d'études en environnement ; chargé/e de mission développement local ; chargé/e de mission rénovation urbaine ; enseignant/e- chercheur/euse ; enseignant/e dans les écoles, les collèges ou les lycées¿

Les attendus Parcoursup

Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup

Outre la diversité des formations de 1er cycle, et les spécificités qu'y apporte chaque établissement, des éléments de cadrage national ont été définis avec le concours de l'ensemble des acteurs de l'enseignement supérieur pour informer les candidats et leurs familles.

Il est attendu des candidats en licence Mention GEOGRAPHIE ET AMENAGEMENT :

Savoir mobiliser des compétences en matière d'expression écrite et orale afin de pouvoir argumenter un raisonnement

Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d'expression, à l'écrit comme à l'oral, afin de pouvoir analyser, argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire, éditer et traiter des contenus diversifiés.

Disposer d'un bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)

Cette mention comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes. La maîtrise d'au moins une langue au niveau baccalauréat est donc indispensable.

Etre intéressé par la démarche scientifique

Cette mention suppose la capacité à comprendre et produire des raisonnements logiques et argumentés à partir de données et de concepts issus de différentes disciplines.

Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les sciences humaines

La licence Géographie et Aménagement a pour objet l'étude et la compréhension du phénomène humain, dans toute sa richesse, sa spatialité, sa temporalité, sa diversité, sa complexité.

Avoir un intérêt pour la recherche documentaire

La formation requiert l'analyse combinée de nombreuses sources de nature très diverse qu'il faut pouvoir comprendre et mettre en perspective.

Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail

Cet attendu marque l'importance, pour la formation en Géographie et Aménagement, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome. Comme beaucoup de formations universitaires, cette formation laisse en effet une place substantielle à l'organisation et au travail personnel.

Avoir un intérêt pour les questions de société, les problématiques environnementales, l'aménagement et l'occupation des espaces

L'intérêt pour la géographie est bien évidemment essentiel, mais la Licence Géographie et Aménagement impose également, de par sa transdisciplinarité, une curiosité pour l'environnement, l'aménagement des territoires et le lien social qui font appel à des notions relevant du droit, des sciences de la vie et de la terre, de la sociologie et du numérique.

Les admissions

En L1 (admission via la procédure Parcoursup) : les bacheliers généraux de préférence

En L2 ou L3 (admission sur dossier) : les étudiants ayant déjà effectué 2 années d'études supérieures, notamment une classe prépa littéraire.

Les poursuites d'études

Selon les parcours de licence, les poursuites d'études sont diversifiées. Exemples de parcours en licence : aménagement ; développement durable des territoires ; environnement ; géographie ; géomarketing ; histoire ; métiers de l'enseignement ; traitement de l'information géographique ; urbanisme...

Les parcours : géographie-histoire sont à privilègier pour préparer en master les concours de l'enseignement : CAPES histoire - géographie (concours de recrutement d'enseignants des collège et des lycées) ; CAPLP histoire - géographie-lettres (concours de recrutement d'enseignant de lycée professionnel), CRPE (concours de recrutement de professeur des écoles), agrégation de géogrphie.

Avec une L2 (2e année de licence) validée : possibilité de continuer en licence professionnelle (1 an d'études).

Avec une licence validée (L3) : poursuite en master (2 ans d'études), à l'ENSG (École nationale des sciences géographiques) ou en IEP (institut d'études politiques), préparation des concours de la fonction publique (attaché territorial, spécialité urbanisme, aménagement...).

Pour en savoir plus sur les masters, voir le portail national des masters http://www.trouvermonmaster.gouv.fr

Publicité

Où se former ?

Chargement…
57 résultats
  • Page 1/3
Nom de l'établissement Ville Code postal
Liste des établissements
UFR des lettres et sciences humaines, Université de Perpignan Via Domitia Perpignan 66860
Institut d'urbanisme et de géographie alpine, Université Grenoble Alpes Grenoble 38100
UFR de sciences sociales et administration, Université Paris Nanterre Nanterre 92001
UFR 3 des sciences humaines et des sciences de l'environnement, Université Paul Valéry Montpellier 3 Montpellier 34199
Faculté des lettres et civilisations, Université Jean Moulin - Lyon 3 Lyon 69008
UFR Sciences sociales, Université Rennes 2 Rennes 35043
UFR de sciences, espaces, sociétés, Université Toulouse - Jean Jaurès Toulouse 31058
Département sciences humaines et sociales - INU Jean-François Champollion, Institut National Universitaire Jean-François Champollion Albi 81012
UFR sciences des territoires et de la communication, Université Bordeaux Montaigne Pessac 33607
UFR Géographie et aménagement (Licence), Sorbonne Université Paris 75018
Institut supérieur du tourisme, de l'hôtellerie et de l'alimentation - Site de Foix, Université Toulouse - Jean Jaurès Foix 09000
Centre de gestion universitaire de la Citadelle, Université du Littoral Côte d'Opale Dunkerque 59379
UFR lettres, langues et sciences humaines, Université de Nouvelle Calédonie Nouméa 98851
UFR des sciences économiques, de gestion, de géographie et d'aménagement des territoires, Université de Caen Normandie Caen 14032
Collège Sciences sociales et humanités (SSH) - Campus de Pau, Université de Pau et des Pays de l'Adour Pau 64016
UFR lettres langues et sciences humaines, Université d'Orléans Orléans 45065
UFR de lettres et sciences humaines, CY Cergy Paris Université Cergy 95011
UFR de droit, économie et sciences sociales, Université de Tours Tours 37206
UFR d'Histoire, Géographie, Patrimoines, Université d'Artois Arras 62030
UFR lettres, culture, sciences humaines, Université Clermont Auvergne Clermont-Ferrand 63037
  • Page 1/3