• Accueil
  • CAP Conducteur d'engins : travaux publics et carrières

CAP Conducteur d'engins : travaux publics et carrières

  • Durée de formation : 2 ans
  • Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'Etat

Les certificats d'aptitude professionnelle

Le CAP (certificat d'aptitude professionnelle) est un diplôme professionnel national délivré par le Ministère de l'Education nationale. Il se prépare en 2 ans après la 3e, à temps plein ou en apprentissage. En fonction du profil et des besoins de l'élève, le diplôme peut aussi se préparer en 1, 2 ou 3 ans. Diplôme d'insertion professionnel, le CAP forme aux techniques et aux savoir-faire professionnels des métiers. Le programme comprend des enseignements généraux (français, maths ...), des enseignements professionnels et des stages. Une centaine de spécialités sont proposées dans les secteurs de l'agriculture, de l'industrie, des services ou de l'artisanat. Après un CAP, il est possible de poursuivre des études en bac pro.

À savoir

Le conducteur est un ouvrier qualifié chargé de conduire tout type d'engins. Il travaille sous la responsabilité d'un chef d'équipe ou de chantier au sein d'une entreprise routière, de canalisations, de terrassement ou de carrières.

Quand il effectue les opérations de terrassement et de nivellement, il manipule des milliers de mètres cubes de terre, pierres, graviers… principalement à la pelle mécanique, qui peut être équipée en rétro pour creuser des tranchées. Il maîtrise l'équilibre du bouteur ou du bulldozer pour déblayer le terrain en poussant la terre grâce à une large lame d'acier.

Le conducteur d'engins sait apprécier les distances et les reliefs. Il connaît parfaitement l'organisation du chantier. Il sait lire, analyser, décoder les plans de terrassement et les documents techniques. Il a du sang-froid, des réflexes et un sens aigu de la sécurité dans la conduite de grosses machines, telles que les chargeurs, les tombereaux sur pneus ou sur chenilles. Il effectue aussi des tâches de mécanique comme les graissages, le contrôle des niveaux, le changement des équipements. Il doit être capable de signaler les anomalies.

Les poursuites d'études

Le CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 1 an avec une mention complémentaire (MC) ou en 2 ans en bac professionnel ou en brevet professionnel (BP).

Exemple(s) de formation(s) possible(s)
Publicité

Où se former ?

Chargement…
36 résultats
  • Page 1/2
Nom de l'établissement Ville Code postal
Liste des établissements
CFA du bâtiment et des travaux publics Montigny-lès-Metz 57950
Section d'enseignement professionnel du lycée polyvalent Le Garros Auch 32021
Maison familiale rurale de Montbozon Montbozon 70230
BTP CFA Ardennes (BTP CFA Grand Est) Poix-Terron 08430
Lycée professionnel Galliéni Fréjus 83600
BTP CFA Drôme Ardèche Batipôle Livron-sur-Drôme 26250
Lycée de Narcé Loire-Authion 49800
CFA UNICEM AURA (A. Poillot) Montalieu-Vercieu 38390
Lycée professionnel Jean Pierre Champo Mauléon-Licharre 64130
CFA L'ÉA-CFI - Campus Jouy-en-Josas (ex-TECOMAH) Jouy-en-Josas 78350
Centre Régional de Formation de L'Aigoual Lanuéjols 30750
Lycée professionnel Eugène Decomble Chaumont 52000
École de Formation Initiale par Alternance aux métiers des Travaux Publics Egletons 19300
Ecole d'Application aux métiers des Travaux Publics Egletons 19300
Lycée Désiré Nisard Châtillon-sur-Seine 21402
Institut Nicolas Barré Armentières 59427
CFA Unicem Occitanie - site de Bessières Bessières 31660
Ecole des travaux publics de Normandie-Institut Jean Fréret Alençon 61100
BTP CFA SOMME Amiens 80091
Lycée professionnel de l'Horizon Saint-Denis 97408
  • Page 1/2