Électronique

Les formations pour exercer dans l'électronique

Publication : 21 octobre 2020

Du bac pro jusqu'au master ou diplôme d'ingénieur, la filière électronique se décline en un large éventail de formations. R&D, production et installation ou achat et vente, les cursus varient en fonction des emplois visés.

Vidéo : Témoignages d'étudiants/es et d'un enseignant

Une insertion professionnelle dès le bac pro

Plusieurs bacs pro permettent une insertion sur le marché du travail : aéronautique, systèmes numériques option A Sûreté et sécurité des infrastructures, de l'habitat et du tertiaire, option B Audiovisuels, réseau et équipement domestiques, option C Réseaux informatiques et systèmes communicants, MELEC (métiers de l'électricité et de ses environnements connectés), microtechniques. Ces diplômes permettent également une poursuite d'études vers un BTS.

Plusieurs diplômes à partir du bac + 2

À bac + 2, quelques BTS (brevet de technicien supérieur) ciblent le domaine électronique et les automatismes : systèmes numériques option électronique et communication, contrôle industriel et régulation automatique, conception et industrialisation en microtechniques, conception et réalisation de systèmes automatiques, électrotechnique.

À bac + 3, le BUT (bachelor universitaire de technologie) génie électrique et informatique industrielle, des licences professionnelles donnent une spécialisation ou un complément de qualification technique et surtout une expérience en entreprise. Quelques options comme l'électronique embarquée ont le vent en poupe.

Le BUT (bachelor universitaire de technologie) est un nouveau diplôme en 3 ans, accessible après le bac, proposé en IUT à compter de la rentrée 2021. À l’issue des deux premières années, les étudiants ayant validé les 4 premiers semestres obtiennent un DUT (diplôme universitaire de technologie) afin de faciliter les passerelles vers d’autres formations. Le BUT permet une insertion professionnelle ou une poursuite d’études en master, écoles de commerce ou dans des formations spécialisées.

Pour devenir ingénieur, le niveau bac + 5 est indispensable. Les écoles d'ingénieurs restent la voie classique, de même que les masters de l'université, dans des disciplines fondamentales telles que l'électricité, l'électrotechnique et l'électronique.

Témoignages d'étudiants