Communication

Les formations pour exercer dans la communication

Publication : 29 octobre 2020
BTS, BUT, licence ou école spécialisée... les cursus en information et communication sont accessibles dès le bac. Pour la communication stratégique, un bac + 5 est requis. Master, IEP ou école, la sélection à l'entrée sera plutôt sévère.
Secteur communication

Communication : recrutements à bac + 4 ou + 5

À bac + 2 ou bac + 3, le BTS (brevet de technicien supérieur) communication parcours communication des organisations ; information numérique dans les organisations ; publicité et le BUT (bachelor universitaire de technologie) information-communication sont les formations de base aux métiers de la communication.

Le BUT (bachelor universitaire de technologie) est un nouveau diplôme en 3 ans, accessible après le bac, proposé en IUT à compter de la rentrée 2021. À l’issue des deux premières années, les étudiants ayant validé les 4 premiers semestres obtiennent un DUT (diplôme universitaire de technologie) afin de faciliter les passerelles vers d’autres formations. Le BUT permet une insertion professionnelle ou une poursuite d’études en master, écoles de commerce ou dans des formations spécialisées.

À bac + 3 les licences pro permettent de se spécialiser dans un domaine (par exemple : le multimédia, le Web). Avec un bac + 2/ + 3, on accède à des fonctions essentiellement techniques.

Les postes stratégiques exigent, eux, un niveau bac + 4 ou + 5, avec une très bonne culture générale, un bon niveau en langues et une connaissance pointue d'Internet (réseaux sociaux, blogs...).

Les diplômes d'écoles de commerce ou d'IEP (institut d'études politiques), combinés à une formation en communication (master du Celsa ou diplôme d'école spécialisée type Efap, Iscom), sont appréciés.

Les étudiants qui empruntent la filière communication de l'université devront absolument compléter leur profil par des stages pratiques pour emmagasiner de l'expérience professionnelle.

Témoignages d'étudiantes et d'étudiants