Accueil du dossier L'inscription Les principales dépenses à prévoir Allocations, bourses : les aides financières
Préparer sa rentrée au collège

Allocations, bourses : les aides financières au collège

Publication : 17 mai 2021
Bourses, ARS, différentes aides financières peuvent être accordées, sous condition, aux élèves de collège pour couvrir certaines dépenses : fournitures scolaires, cantine, internat, séjours linguistiques, transport, AESH pour les enfants en situation de handicap.

L'ARS (allocation de rentrée scolaire) - pour les achats de septembre

Chaque année, la CAF (Caisse d'allocations familiales) verse l’ARS, une allocation de rentrée scolaire qui permet de faire face aux dépenses de rentrée.

Qui est concerné ?

Pour bénéficier de l’allocation de rentrée scolaire en 2021, les revenus annuels 2019 des parents ne doivent pas dépasser :

  • 25 319 € pour un enfant ;
  • 31 162 € pour deux enfants ;
  • 37 005 € pour trois enfants ;
  • 5 843 € par enfant supplémentaire.

Quel montant est versé ?

À la rentrée 2021, le montant de l’ARS s’élève à 390,74 € pour un enfant âgé de 11 à 14 ans, de 404,27 € pour un enfant âgé de 15 à 18 ans.

À quelle date ?

L'ARS est versée avant la rentrée scolaire pour les enfants scolarisés âgés de 6 à 16 ans et les enfants de 16 à 18 ans qui ont déclaré être encore scolarisés ou en apprentissage. Pour les 16-18 ans, le versement intervient après réception par la CAF d’un certificat de scolarité.

Quelles démarches entreprendre ?

Cela dépend de l'âge de l'enfant (plus ou moins de 16 ans) et du type de requête (première demande ou renouvellement).

Consultez le site officiel de l'administration française

Les bourses de collège - une aide tout au long de l'année

Une bourse de collège est une aide financière destinée à favoriser la scolarité des collégiens.

Qui est concerné ?

Les foyers, dont les ressources annuelles ne dépassent pas un certain plafond, peuvent obtenir des bourses pour leurs enfants scolarisés :

  • dans un collège public ;
  • dans un collège privé sous contrat avec l'État ;
  • dans un collège privé hors contrat habilité par le recteur d'académie ;
  • dans une classe de niveau collège du Cned (Centre national d'enseignement à distance).

Plafond maximal annuel à ne pas dépasser :

  • 15 795 € pour un enfant ;
  • 19 440 € pour deux enfants ;
  • 23 085 € pour trois enfants ;
  • 26 730 € pour quatre enfants ;
  • 30 376 € pour cinq enfants ;
  • 34 021 € pour six enfants ;
  • 37 666 € pour sept enfants ;
  • 41 311 € pour 8 enfants et plus ;

Quel montant est versé ?

À la rentrée 2021, le montant trimestriel est, selon les situations de 35 €, 98 € ou 153 €. Les revenus du foyer et le nombre d’enfants à charge sont les critères pris en compte dans le calcul des bourses.

À quelle date ?

La bourse est versée en 3 fois, à chaque trimestre.

Quelles démarches entreprendre ?

La demande de bourse de collège pour la rentrée 2021 se fera en ligne entre le 1er septembre et le 21 octobre 2021.

Cette téléprocédure se fait sur le portail Scolarité Services de l'académie dans lequel se trouve le collège de votre enfant. L'adresse de connexion vous sera communiquée par le collège en même temps qu'un identifiant et un mot de passe.

Bourse scolaire : un nouveau service en ligne pour les parents

Le simulateur de bourse au collège permet de savoir, en moins d’une minute, si un élève peut bénéficier d’une bourse. Le montant affiché est donné à titre indicatif. Accédez au simulateur.

Attention ! En cas d’absences injustifiées et répétées de l’enfant bénéficiaire de la bourse, cette dernière peut être versée partiellement, voire suspendue.

Consultez le site officiel de l'administration française

La prime à l'internat - une aide complémentaire pour les boursiers

Qui est concerné ?

Cette prime est destinée aux élèves boursiers qui ont la qualité d'internes.

Quel montant est versé ?

À la rentrée 2020, son montant va de 258 € à 297 € en fonction de l'échelon boursier de l'élève.

À quelle date ?

La prime est versée en trois fois. Elle est déduite des frais de pension.

Quelles démarches entreprendre ?

Cette prime est attribuée automatiquement aux élèves boursiers internes.

Consultez le site officiel de l'administration française

Le fonds social collégien - une aide exceptionnelle

Qui est concerné ?

Les familles rencontrant des difficultés pour régler les dépenses de vie scolaire et de scolarité de leur enfant (transport, manuels, sorties éducatives, fournitures scolaires, soins de l'enfant, etc.).

Quelles démarches entreprendre ?

Cette aide, en espèces ou en nature, est proposée dans les établissements publics ainsi que dans certaines classes privées sous contrat. Le dossier doit être retiré au secrétariat du collège.

Consultez le site officiel de l'administration française

Le fonds social pour les cantines - une aide à la restauration

Qui est concerné ?

Ce fonds est alloué aux élèves de milieux défavorisés, afin qu’ils puissent accéder à la restauration scolaire (exonération partielle ou totale des frais de cantine).

Quelles démarches entreprendre ?

Le chef d'établissement fixe, après avis du conseil d’administration, les critères et les modalités d'attribution de cette aide. Les parents doivent se renseigner auprès de l'assistante sociale du collège ou au secrétariat de l'établissement scolaire.

Consultez le site officiel de l'administration française

Accompagnement des élèves en situation de handicap

Qui est concerné ?

Les parents d’un élève en situation de handicap – quels que soient la nature du handicap et le niveau d’enseignement suivi – peuvent demander un AESH (accompagnant des élèves en situation de handicap) afin d’assister leur enfant pendant le temps scolaire.

Quelles démarches entreprendre ?

Le dossier doit être déposé auprès de la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) qui procédera à un examen approfondi de la situation. Si le dossier est accepté par la CDAPH (commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées), un AESH sera désigné par l’Éducation nationale.

Aides complémentaires

L’AEEH (allocation d'éducation de l’enfant handicapé) peut également servir à financer le surcoût lié au handicap de l'enfant. La demande d’AEEH doit être adressée à la MDPH. L'aide est versée par la CAF sur décision de la CDAPH.

Enfin, la famille dont un enfant est bénéficiaire de l'AEEH peut également demander un complément d'AEEH ou la PCH (prestation de compensation du handicap). Cette aide est versée lorsque la personne en situation de handicap rencontre une difficulté absolue pour la réalisation d’une activité ou une difficulté grave pour la réalisation d’au moins deux activités (mobilité, entretien personnel, communication, etc.).