Que faire après le bac ?

Que faire après un bac général ?

Publication : 12 novembre 2020

Avec son programme pluridisciplinaire, le bac général permet d'envisager une poursuite d'études dans des domaines variés. Licences, BUT, prépas, BTS ou diplômes d'écoles : construisez votre parcours en fonction de votre projet.

Licence

La licence (3 ans) se prépare au sein d'une université.

Les bacheliers généraux s'inscrivent principalement en licence, en vue d'acquérir des connaissances générales dans un domaine d'études donné avant de se spécialiser dans le cadre du master (2 ans).

Les mentions de la licence

Art, droit et science politique, économie et gestion, lettres et langues, santé, sciences humaines et sociales, sciences et techniques des activités physiques et sportives, sciences, sciences pour l'ingénieur… : vous avez le choix parmi près de 50 mentions, auxquelles s'ajoutent les doubles cursus (sciences et musicologie par exemple).

Attendus Parcoursup

Avant de vous inscrire, renseignez-vous sur les enseignements dispensés dans chaque mention susceptible de vous intéresser et sur les attendus Parcoursup en termes de connaissances et de compétences.

Licences avec parcours d'accès à la santé

Ces licences permettent de se présenter aux sélections à l’entrée des formations de médecine, de pharmacie, de dentaire ou de maïeutique (sage-femme). Compter de 4 à 11 ans d'études. Certaines permettent l’accès aux études de masseur-kinésithérapeute (4 ans en école de kiné).

BUT (bachelor universitaire de technologie)

Le BUT (3 ans) est proposé par les instituts universitaires de technologie.

Ce diplôme favorise la poursuite d'études en master ou en école tout en permettant l'accès direct à l'emploi. Il remplace le DUT (diplôme universitaire de technologie) qui proposait un cursus en 2 ans.

24 mentions

Carrières juridiques, chimie, génie biologique, gestion des entreprises, information-communication, techniques de commercialisation… : vous avez le choix entre 24 mentions, auxquelles s'ajoutent des parcours (le plus souvent en 2e année seulement).

Profil requis

Les étudiants sont recrutés sur dossier, et parfois sur tests et entretien de motivation. Il est donc recommandé de s'informer sur le profil requis avant de candidater sur Parcoursup.

À noter : 50 % des places sont réservées aux bacheliers technologiques dans chaque académie.

BTS, DN MADE, DCG

BTS (2 ans), DN MADE (3 ans) et DCG (3 ans) sont dispensés au sein de lycées ou écoles spécialisées.

Ces formations recrutent leurs étudiants sur dossier et parfois entretien. Il est recommandé de s'informer au préalable sur le profil des admis.

BTS (brevet de technicien supérieur)

Préparé en 2 ans, le BTS compte 122 spécialités différentes. La formation associe cours théoriques, pratique professionnelle et stages de terrain. Le BTS permet d'entrer dans la vie active ou de continuer ses études, principalement en licence professionnelle.

Ce diplôme peut être préparé en apprentissage.

À noter : le BTS accorde la priorité aux bacheliers professionnels de spécialité proche et admet aussi des bacheliers technologiques.

DN MADE (diplôme national des métiers d'art et du design)

D'une durée de 3 ans, le DN MADE propose 14 mentions, à combiner avec un parcours de spécialité. Il favorise la poursuite d'études en école d'art ou en master (bac + 5).

À noter : le DN MADE accueille également des bacheliers STD2A qui ont déjà des aptitudes dans le domaine.

DCG (diplôme de comptabilité et gestion)

Proposé en 3 ans, le DCG prépare au métier de comptable. Il peut être complété par un DSCG ou un master (bac + 5).

À noter : le DCG accueille également des bacheliers STMG qui ont déjà des aptitudes dans le domaine.

CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles)

Appelées aussi "prépas", ces classes préparatoires (2 ans) ont lieu dans des lycées.

Les bacheliers généraux sont majoritaires en CPGE : la plupart des voies leur sont destinées. Le recrutement s'effectue sur dossier.

Prépas économiques

Elles donnent accès principalement aux écoles de commerce et exigent un bon dossier de terminale avec des résultats équilibrés en mathématiques, en économie et dans les matières littéraires.

Avoir suivi l'enseignement de spécialité mathématiques expertes n'est pas requis. L'option mathématiques complémentaires peut suffire pour être admis.

Prépas littéraires

Elles préparent aux concours des ENS (écoles normales supérieures), qui ne proposent que quelques places, mais offrent des passerelles vers d'autres formations supérieures. Elles requièrent un bon niveau dans les disciplines" littéraires" sans exiger tel ou tel enseignement de spécialité.

Seules les prépas LSS supposent d'avoir des compétences en mathématiques. Avoir suivi l'option mathématiques complémentaires suffit.

Prépas scientifiques

Elles sont réservées aux lycéens qui ont des connaissances et compétences en mathématiques et au moins dans une autre discipline scientifique : sciences de la vie et de la Terre, physique-chimie, sciences de l'ingénieur, numérique et sciences informatiques, selon la voie visée. Avoir suivi un ou deux enseignements de spécialité dans ces domaines est attendu.

Diplôme d'école

Ces formations (de 3 à 5 ans), proposées par des écoles publiques ou privées (ingénieurs, commerce, IEP, santé, social, art et architecture) préparent les étudiants à un métier ou à une fonction. À la clé, un DE (diplôme d'État), un diplôme national ou un titre d'école.

Économie, commerce, gestion

10 IEP (instituts d'études politiques) recrutent sur dossier ou sur épreuves pour 5 ans d'études. En fin de cursus, il est possible de se spécialiser dans divers domaines : affaires publiques, économie, relations internationales, communication…

Les écoles de commerce et de management délivrent des formations en 3, 4 ou 5 ans, accessibles avec un bac général. Des spécialisations en fin de cursus permettent de se former au marketing, à la finance, au management…

Sciences et industrie

La moitié des écoles d'ingénieurs accueillent les élèves directement après le bac pour les mener en 5 ans au diplôme d'ingénieur. Parmi elles : les ENI (écoles nationales d'ingénieurs), les Insa (instituts nationaux des sciences appliquées), des écoles internes aux universités (comme les Polytech), etc.

Recrutement sur dossier, puis épreuves et/ou entretien. Des compétences en mathématiques et dans d'autres disciplines scientifiques (physique-chimie, SVT, numérique, selon les écoles) sont attendues.

Les écoles vétérinaires sont désormais accessibles directement après le bac, sur concours. Prévoir 6 ans d’études (1 an de cycle préparatoire puis 5 ans de cursus vétérinaire). Elles recrutent néanmoins majoritairement à l’issue des prépas BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la Terre).

Santé, social

Les écoles du secteur social préparent en 3 ans à des DE, souvent nécessaires pour exercer comme assistant/e de service social, éducateur/trice de jeunes enfants ou éducateur spécialisé. Accès sélectif.

Les écoles du secteur paramédical préparent en 3 ou 4 ans à des DE, ou en 3 à 5 ans à des certificats de capacité, obligatoires pour exercer comme kinésithérapeute, technicien/ne de laboratoire, infirmier/ère, orthophoniste... Accès sélectif.

Arts, architecture

Les bacheliers généraux peuvent postuler dans une école d’architecture pour préparer le DE d’architecte en 5 ans.

Les écoles supérieures d’art recrutent les bacheliers sur concours pour 3 à 5 ans. Une préparation en 1 an est parfois recommandée.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

L'année de césure

Après le bac, il est possible d’opter pour une année césure, par exemple pour faire un service civique, partir à l’étranger ou bien monter un projet.

Il est nécessaire de s’inscrire dans une formation supérieure via Parcoursup, afin d’obtenir l’accord d’un établissement. Cela permet d’avoir une place assurée lors de sa reprise d’études, après un semestre ou une année.