Les contrats en faveur des jeunes

Le service militaire volontaire (SMV)

Publication : 16 juin 2021
Le SMV (service militaire volontaire) est un dispositif militaire d'insertion professionnelle. Il est une adaptation en métropole du SMA (service militaire adapté en Outre-mer). Il s'adresse à des jeunes en grande difficulté qui souhaitent rebondir par la formation et un encadrement strict.

Quel est le profil des candidats ?

Le SMV repose sur un contrat d'engagement volontaire au sein d'unités militaires spécifiques pour une durée de 8 à 12 mois. Il s'adresse aux jeunes :

  • âgés de 18 à 25 ans à la date de la signature du contrat ;
  • de nationalité française ;
  • volontaires ;
  • résidant en hexagone ou à l'étranger ;
  • aptes médicalement ;
  • en règle avec les obligations de la Journée de défense et de citoyenneté (JDC) ;
  • avec un casier judiciaire compatible avec l’exercice du métier militaire.

Deux statuts possibles

Volontaire stagiaire 

Ce statut s'adresse aux jeunes éloignés de l'emploi, sans qualification professionnelle, non diplômés ou titulaires d'un diplôme inférieur au BEP, CAP ou baccalauréat. La formation en alternance dure de 8 à 12 mois. Le volontaire est pris en charge pendant toute la durée du SMV (logement, nourriture, habillement) et reçoit une solde de 345 euros brut par mois.

Volontaire expert

Ce statut concerne les jeunes éloignés de l'emploi, titulaires au minimum d'un CAP. Ils signent un contrat de 12 mois, renouvelable 4 fois. Ils deviennent volontaire des armée, assistant formateur et valident une première expérience professionnelle. Le volontaire est pris en charge pendant toute la durée du SMV (logement, nourriture, habillement) et reçoit une solde de 745 euros brut par mois.

Un dispositif d'insertion sociale et professionnelle

Le SMV est aménagé en fonction des besoins et du niveau du ou de la volontaire :

  • une formation militaire élémentaire ;
  • une remise à niveau scolaire ;
  • du sport ;
  • une formation aux premiers secours ;
  • la possibilité de passer son permis de conduire ;
  • une formation professionnelle.

La formation professionnelle se fait en partenariat avec les entreprises et les collectivités locales dans des secteurs garantissant de réelles perspectives d'emploi.

Comment postuler ?

Pour candidater, adressez-vous à la mission locale la plus proche de votre domicile ou au Pôle emploi. Vous pouvez aussi télécharger un dossier de candidature sur le site du Service militaire volontaire du Ministère des Armées. Une fois renseigné, votre dossier sera envoyé à l'un des 6 centre :

  • Ambérieu-en-Bugey dans l'Ain (01), en Auvergne-Rhône-Alpes ;
  • Brest dans le Finistère (29), en Bretagne ;
  • Brétigny-sur-Orge dans l'Essonne (91), en Ile-de-France ;
  • Châlons-en-Champagne dans la Marne (51), dans le Grand Est ;
  • Montigny-lès-Metz en Moselle (57), dans le Grand Est ;
  • La Rochelle en Charente-Maritime (17), en Nouvelle-Aquitaine.

Services en faveur des décrocheurs et jeunes ni en études, emploi ou formation

Pour renouer avec les études, apprendre autrement ou préparer un projet vers l'emploi. Découvrez les solutions et accompagnements possibles proposés par l’Éducation nationale, le réseau des missions locales et leurs partenaires sur le site Nouvelles chances. Un numéro vert 0 800 122 500 est désormais disponible pour aider les jeunes de 16-18 ans sans école, ni formation, ni emploi et leurs parents. Et un moteur de recherche "S'informer près de chez soi" vous permet de trouver les coordonnées des acteurs de l'obligation de formation, notamment pour faire un point sur votre situation.