< Retour à la page précédente < Revenir à la version courte

Fiche métier

optronicien / optronicienne

Mariant l'optique et l'électronique, l'optronique concerne un nombre croissant de secteurs, des télécommunications à la microchirurgie. De la conception au service après-vente en passant par la production, l'optronicien est présent à toutes les étapes.

Le métier

Nature du travail

Conception de produits de haute technologie

Radars routiers, lasers médicaux, surveillance au coeur des centrales nucléaires... autant d'applications mises au point par l'ingénieur optronicien dans les services dédiés à la recherche et au développement. À partir d'un cahier des charges, ce professionnel conçoit, crée et développe des procédés et des produits, des équipements ou des systèmes, à forte dominante optique et optoélectronique, ainsi que leur environnement électronique et logiciel... Il réalise aussi des études pour améliorer les produits qui existent déjà. Ensuite, vient la phase de tests sur laquelle il a toujours un oeil et qui permet de vérifier l'efficacité du produit conçu. 

Gérer la chaîne de production

L'optronicien doit gérer l'approvisionnement, le choix des matières premières, le circuit de production, mais aussi la livraison chez le client. Et c'est sans compter le service après-vente qui est également de son ressort. Il faut en effet souvent avoir participé à la conception et/ou au montage du produit pour émettre le bon diagnostic et proposer une solution valable.

Compétences requises

De solides connaissances scientifiques

Le métier d'optronicien requiert des connaissances en photonique (croisement de la physique et de l'optique), en électronique et en informatique industrielle. Il faut également être doté d'un esprit inventif, car le secteur évoluant très rapidement, l'optronicien doit constamment mettre à jour ses connaissances dans les différentes disciplines liées à sa spécialité : optique, physique, électronique et informatique industrielle.

Écoute et analyse

L'optronicien doit avoir d'excellentes qualités d'écoute et d'analyse. De la rigueur et de la méthode sont aussi exigées pour pouvoir synthétiser des informations techniques, communiquer efficacement avec ces différents professionnels et ainsi

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Polyvalence et/ou spécialisation

L'optronicien gère plusieurs étapes tout au long de la chaîne de production : montage, approvisionnement, choix des matières premières... Selon la complexité du produit, c'est un ingénieur ou un technicien qui le prend en charge. La recherche et le développement restent le travail des seuls ingénieurs.

Au sein d'une équipe

L'optronicien travaillent souvent en équipe, entouré d'autres ingénieurs (en informatique, en électronique, en mécanique...) pour mener à bien des projets spécifiques comme la direction technique, la gestion d'un service ou des projets d'études.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

Entre 2300 et 2900 euros par mois pour un débutant.

Intégrer le marché du travail

Surtout des grands groupes

Thales, Safran... ses premiers pourvoyeurs d'emploi sont les grandes sociétés d'électronique et d'équipements de sécurité et de défense. Rares sont les PME (petites et moyennes entreprises) qui ont investi le domaine. Le secteur des télécommunications (avec les fournisseurs d'accès à Internet) et des technologies de l'information est également en première ligne des recruteurs, en raison du développement de la fibre optique. Les opportunités sont donc nombreuses, tant dans le secteur civil que militaire. On peut citer aussi les entreprises du domaine médical qui, en collaboration avec des laboratoires de recherche universitaires, mettent au point de nouveaux équipements pour le traitement de maladies.

Des perspectives d'évolution importantes

Généralement recruté par les grosses entreprises, l'optronicien peut rapidement accéder à un poste de chef d'équipe, promotion qui peut arriver dès l'embauche, dans des structures moins grandes. À ce titre, il anime et dirige des équipes de techniciens ou de cadres, et peut négocier et gérer le budget de son service.

Avec quelques années d'expérience, il peut encore évoluer et devenir directeur de projet, directeur de recherche, puis, dans un second temps, directeur technique, voire même directeur de filiale ou directeur général d'une entreprise d'électronique.

Accès au métier

Accès au métier

L'accès au métier d'ingénieur optronicien nécessite l'obtention d'un bac + 5 (master ou diplôme d'ingénieur).

Niveau bac + 5

  • Masters mention optique, image, vision, multimédia...
  • Diplôme d'ingénieur en optronique, électronique, télécommunications...

En savoir plus

Ressources utiles

http://ensim.univ-lemans.fr

Site Internet de l'École nationale supérieure d'ingénieurs du Mans

http://www.afoptique.org

Association française des industries de l'optique et de la photonique

http://www.sfoptique.org

Société française d'optique

http://www.opticsvalley.org

La filière optique-optronique en Ile-de-France