< Retour à la page précédente < Revenir à la version courte

Fiche métier

éducateur sportif / éducatrice sportive

Tennis, gymnastique, football, judo, boxe, roller, escalade ou multisports... L'éducateur sportif initie ou entraîne des publics variés (jeunes, adultes, seniors) dans une ou plusieurs disciplines en adaptant ses cours pour une bonne progression.

Le métier

Nature du travail

Enseigner une discipline sportive...

L'éducateur sportif anime, enseigne et entraîne sa ou ses disciplines de prédilection à différents publics tout en veillant à leur sécurité. Il observe et corrige les gestes et les postures, fournit les indications techniques pour que chacun progresse. Qu'il propose des séances récréatives ou des entraînements visant la performance, il s'adapte toujours aux caractéristiques de ses élèves (niveau sportif, âge, motivations...).

... à des publics variés

L'éducateur sportif peut enseigner à des groupes ou donner des cours individuels. Il peut s'adresser aux enfants, notamment en bases de loisirs, colonies ou centres de vacances, etc. aux adultes ou encore aux seniors. Dans tous les cas, il prépare ses cours à l'avance sous forme de cycle pour s'assurer que chacun progresse. Il adapte ses cours en fonction du groupe et du temps qu'il a notamment.

Encadrer et gérer

Dans les petits clubs sportifs ou associations, l'éducateur est souvent le seul salarié. Il est alors chargé d'encadrer les bénévoles qui travaillent avec lui. Il peut également être chargé d'autres tâches comme l'organisation de compétitions, la gestion des adhésions, la recherche de sponsors, la communication, etc.

Compétences requises

Au top de sa forme

L'éducateur sportif maintient son niveau technique dans sa (ses) discipline(s) par une pratique régulière et une bonne hygiène de vie. Il suit également l'évolution et l'actualité de son sport. Capable de résister au stress, il doit répondre de la sécurité des pratiquants, occasionnels ou réguliers. Sa responsabilité s'étend également aux équipements et aux installations qu'il utilise ou qui lui sont confiés.

À l'écoute de son public

Pédagogue, il sait trouver le mot juste, mettre en confiance, donner des conseils personnalisés, faire preuve d'écoute, de patience et d'autorité. À lui de créer une ambiance conviviale ou propice à l'émulation. Son sens relationnel l'aide à s'adapter à des publics très variés : enfants et jeunes de tous âges, adultes, personnes âgées, publics en situation de handicap... Il peut également être amené à encadrer une équipe d'animateurs sportifs bénévoles.

Sentir les tendances et les promouvoir

Un éducateur sportif doit assurer la gestion et la promotion de son activité et de sa structure, surtout s'il exerce à son compte, dans le milieu fédéral ou associatif. Bon communicant, il sait accueillir le public. Et le fidéliser en proposant des prestations adaptées, voire innovantes. Dans tous les cas, il doit s'adapter à son public.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Associations et clubs

Au sein des secteurs associatif et privé (salles de sport, clubs sportifs, centres de vacances...), les emplois d'éducateurs sportifs sont souvent saisonniers ou à temps partiel. Les horaires s'adaptent à la disponibilité des pratiquants ou de la clientèle (pauses de mi-journée, soirées, week-ends, congés...). Certaines disciplines (ski, randonnée, voile...) se pratiquent surtout de façon saisonnière. En club, des déplacements sont à prévoir (compétitions, championnats, manifestations...).

Dans les communes

Recrutés sur concours, les Etaps (éducateurs territoriaux des activités physiques et sportives) sont employés par une commune ou une collectivité. Ils travaillent avec les professeurs des écoles en matière d'éducation physique et sportive. Dans le cadre périscolaire et durant les congés, ils encadrent les stages d'animation sportive proposés par les communes qui les mettent parfois à la disposition de clubs locaux.

Plusieurs cordes à son arc

Pour compléter ses revenus, l'éducateur sportif peut cumuler plusieurs emplois, parfois sous différents statuts : salarié d'un ou plusieurs clubs, vacataire pour une collectivité, indépendant... Il peut également exercer une autre activité professionnelle comme le commerce du sport où ses connaissances sont appréciées.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

À partir de 1607 euros brut par mois pour un éducateur APS dans la fonction publique territoriale. Variable en fonction du statut (salarié/indépendant).

Intégrer le marché du travail

Les clubs en tête

Avec 16 millions de licenciés en club et 64 % des Français qui pratiquent une activité physique au moins une fois par semaine, les éducateurs ont des perspectives, surtout s'ils sont spécialisés dans l'un des sports préférés des Français : foot, tennis, équitation, judo, handball ou basketball. Les clubs recrutent plusieurs milliers d'animateurs et de moniteurs par an, souvent à temps partiel. Les clubs de vacances, le milieu hospitalier, les maisons de retraite et les entreprises représentent des gisements d'emplois, à condition d'être mobile.

Être en règle

Pour exercer légalement, l'éducateur doit demander sa carte professionnelle, renouvelable tous les 5 ans, auprès de la DRJSCS (Direction régionale Jeunesse et Sport).

Prévoir une reconversion

En passant un DEJEPS ou DESJEPS, l'éducateur peut viser un poste d'entraîneur ou s'orienter vers l'encadrement ou la gestion de structure. Ce métier étant exigeant sur le plan physique, il peut aussi se reconvertir dans le commerce, le tourisme, l'organisation d'événements... Il peut également, sur concours, accéder à d'autres postes au sein des collectivités territoriales ou de l'État : directeur d'équipement sportif, professeur de sport, inspecteur de la Jeunesse et des Sports... Il peut aussi ouvrir sa salle.

Accès au métier

Accès au métier

Le BPJEPS (brevet professionnel de la Jeunesse, de l'Éducation populaire et du Sport) qui existe dans 25 spécialités différentes est le diplôme de référence dans la profession. Dans certaines disciplines, le DEJEPS (diplôme d'État de la Jeunesse, de l'Éducation populaire et du Sport) spécialité perfectionnement sportif et le DESJEPS (diplôme d'État supérieur de la Jeunesse, de l'Éducation populaire et du Sport) sont nécessaires.

Le concours d'Etaps (éducateur territorial des activités physiques et sportives) exige un diplôme sportif au moins de niveau bac (BPJEPS). La licence Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportives) s'avère un bon passeport pour ces emplois.

À noter : aucun pré-requis scolaire n'est exigé pour passer les BPJEPS, DEJEPS ou DESJEPS, mais les candidats doivent passer des tests de sélection organisés par chaque organisme de formation.

Niveau bac

  • BPJEPS

Niveau bac + 2

  • DEJEPS spécialité perfectionnement sportif

Niveau bac + 3

  • Licence Staps
  • DESJEPS

Exemples de formations

Jusqu’au Bac

bac ou équivalent

Après BAC

bac + 2

bac + 3

En savoir plus

Ressources utiles

www.sports.gouv.fr

Site du ministère des Sports, en particulier la rubrique métiers et formations qui présente les diplômes professionnels et la liste des organismes qui les proposent.

www.profession-sport-loisirs.fr

Métiers et emploi dans le sport et les loisirs (Groupement profession sports et loisirs).

www.cnfpt.fr

Centre national de la fonction publique territoriale : métiers et modalités d'accès dans la Fonction publique territoriale.

Publications

Publications Onisep

Les métiers du sport
collection Parcours, Onisep
parution 2017

Les métiers auprès des enfants
collection Parcours, Onisep
parution 2015