< Retour à la page précédente < Revenir à la version courte

Fiche métier

chef / cheffe de produit touristique

Treck au Népal, safari au Kenya, circuit culturel en Égypte... armé de son téléphone et de son ordinateur, le chef de produit touristique concocte derrière son bureau des voyages de rêve, pour le plaisir des autres.

Le métier

Nature du travail

Concevoir des circuits clés en main

Circuits découverte, culturels ou aventure... le chef de produit touristique élabore des voyages clés en main. Spécialisé sur une zone géographique (Amérique latine, Asie...), il connaît très bien la région dont il s'occupe. Il élabore avec ses correspondants locaux (les réceptifs) le voyage : établissement d'un circuit, choix des lieux de visite, des hôtels et modes de transport etc.

Optimiser les ventes

Tenu de dégager une marge bénéficiaire préétablie par son employeur, il négocie chaque prestation pour aboutir à un prix forfaitaire toujours plus compétitif... tout en maintenant un bon rapport qualité/prix. En contact régulier avec les vendeurs, il les oriente sur les destinations à booster. Souvent, c'est aussi à lui d'ajuster les prix en fonction du remplissage. Il fait alors fonction de yield manager.

Communiquer via les brochures

Dernier grand rôle de ce professionnel : faire connaître son produit. Pour cela, il est largement sollicité pour l'écriture des brochures. C'est à lui que reviennent le plus souvent la sélection des photos, la rédaction des descriptifs du voyage et de leurs fiches techniques. À l'écoute des clients (pour d'éventuelles réclamations), il répond aux questions que lui remontent les conseillers clientèle.

Compétences requises

Détecteur de tendances

Curieux et ouvert sur le monde, le chef de produit touristique doit aimer les voyages et s'intéresser aux nouvelles tendances. Débrouillard, il sait comment trouver les petits hôtels de charme, les restaurants typiques et les sites à ne pas manquer. Connaître les particularités des pays dont il s'occupe... c'est d'ailleurs le petit " plus " d'un chef de produit expérimenté. Il se tient d'ailleurs en permanence au courant de ce qui se passe, tant au niveau politique, économique que climatique ou culturel.

Négociateur et bilingue

Autonome, il doit faire preuve de compétences commerciales aiguisées pour négocier tarifs ou prestations au plus juste. Gérant plusieurs dossiers à la fois, il est organisé et réactif. Des qualités indispensables pour proposer le meilleur rapport qualité/prix tout au long de l'année. Conciliant et diplomate, il possède un bon sens relationnel. Il dialogue aisément avec les clients et les prestataires locaux. La maîtrise de l'anglais est indispensable. Une 2e ou une 3e langue étrangère est un atout, notamment la langue parlée dans le pays sur lequel il est spécialisé.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Un poste plutôt sédentaire

Créateur de voyages, le chef de produit touristique n'a pourtant plus rien d'un globe-trotteur, une fois à son poste. Employé par un tour-opérateur (ou un autocariste) pour sa connaissance des pays étrangers, il occupe un poste plutôt sédentaire. Il ne se déplace plus pour son travail que 1 ou 2 mois dans l'année.

En contact avec le monde

En contact étroit avec les prestataires extérieurs, l'équipe de vente et la direction, le chef de produit touristique se situe à l'interface de nombreuses fonctions dans l'entreprise. Ses horaires sont réguliers, avec un rythme plus soutenu à l'approche de la sortie des brochures de voyages.

Surtout en Ile-de-France

Il exerce le plus souvent en région parisienne, où se concentrent les grands tour-opérateurs. En province, il travaille surtout pour les sociétés d'autocars de tourisme. Dans les grandes agences, le forfaitiste est adjoint au chef de produit touristique, tandis que dans les plus petites, les deux postes se confondent. Selon les cas, il dispose d'une autonomie plus ou moins importante.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

Entre 1800 et 2000 euros brut par mois en début de carrière, avec des variations selon la taille de l'entreprise.

Intégrer le marché du travail

La concurrence d'Internet

Avec les multiples possibilités de l'Internet, les particuliers sont de plus en plus tentés de se passer d'une agence de voyages pour préparer leur séjour. Les chefs de produit doivent donc faire preuve de plus en plus de professionnalisme et de très bonnes qualités commerciales pour offrir un service compétitif.

Des profils divers

Il existe plusieurs modes d'accès à ce poste, fort convoité. Certains y accèdent grâce à une solide expérience en tourisme et une bonne connaissance des pays étrangers. D'autres, plus rapidement, après avoir été formés dans une grande école de commerce... Le type de profil recherché dépend aussi beaucoup de la spécialité du tour-opérateur : classique, aventure, luxe...

Accès au métier

Accès au métier

Pour devenir chef de produit touristique, un master en tourisme, marketing ou un diplôme d'une école de commerce est nécessaire.

Niveau bac + 5

  • Master en management du tourisme ou en marketing
  • Diplôme d'école de commerce orienté vers le tourisme
  • Diplôme d'école spécialisée en tourisme (Escaet, IETH...)

En savoir plus

Ressources utiles

http://www.entreprises.gouv.fr/tourisme

Le site de la Direction générale des entreprises permet l'accès à de nombreuses informations sur le secteur, les professions réglementées, l'emploi et la formation

http://www.entreprisesduvoyage.org

Organisme représentant les entreprises du voyage (tour-opérateurs, agences de voyages) : informations sur les métiers et la formation

http://www.tourmag.com/Emploi-Formation_r153.html

TourMag est un portail d'information pour les professionnels du tourisme

http://www.lechotouristique.com

Site de l'Écho touristique, hebdomadaire des professionnels des agences de voyages et tours-opérateurs