< Retour à la page précédente < Revenir à la version courte

Fiche métier

opérateur / opératrice de fabrication de produits alimentaires

L'opérateur de fabrication de produits alimentaires transforme les matières premières en produits destinés à l'alimentation. Découpe, cuisson, mise en barquettes ou en bouteilles... il assure une ou plusieurs étapes de la réalisation d'un produit.

  • Niveau minimum d'accès : CAP ou équivalent
  • Salaire débutant : 1555 €
  • Statut(s) : Statut salarié
  • Synonymes : Agent/e de production alimentaire,
    Opérateur/trice de conditionnement de produits alimentaires,
    Opérateur/trice de production de produits alimentaires,
    Préparateur/trice de produits alimentaires
  • Secteur(s) professionnel(s) :

    Industrie alimentaire

  • Centre(s) d'intérêt :

    Je suis branché high tech,
    Réparer, bricoler, j'adore ça

Le métier

Nature du travail

Fabriquer des aliments

Pétrir une pâte, cuire un jambon, fabriquer une sauce, découper des légumes... sur une ligne de production d'aliments en série, l'opérateur assure une ou plusieurs tâches en suivant une recette et un protocole précis. Il travaille manuellement ou avec des machines plus ou moins automatisées : broyeur, mélangeur, four...

Vérifier chaque étape

Il surveille le déroulement des opérations et la stabilité des différents indicateurs (température, pression...) ainsi que le contrôle de l'hygiène et de la qualité du produit. Il vérifie l'aspect des matières premières, les dosages, la dimension, la couleur ou la conformité du conditionnement en suivant consignes de fabrication et cahier des charges du produit.

Assurer la maintenance

L'opérateur contrôle le bon fonctionnement des machines, notamment concernant le rendement et la qualité demandés. Il veille à leur approvisionnement en matières premières et peut faire diagnostique de dysfonctionnement et premières réparations. Afin de garantir des normes d'hygiène très strictes, il nettoie et désinfecte ses installations. À lui d'enregistrer les données relatives au suivi de fabrication sur des fiches de contrôle : densité des pâtes, cuisson, quantité des produits traités...

Compétences requises

Habile et vigilant

Qu'il découpe des légumes ou surveille la cuisson d'une pâte, l'opérateur connaît les produits et leurs modes de fabrication et de conditionnement. Une partie de la production dépendant de son travail, il doit être habile, précis, concentré et vigilant pour repérer toute anomalie et réagir au plus vite le cas échéant.

Rigoureux et adaptable

Il suit scrupuleusement les recettes, les temps de préparation, la fréquence des contrôles-qualité du produit et les normes d'hygiène. De bonnes capacités d'adaptation permettent à ce professionnel de changer de poste ou de fabriquer de nouveaux produits lorsque l'entreprise crée des recettes et lance de nouveaux produits.

Bon équipier

L'esprit d'équipe et la collaboration sont appréciés dans ce métier, ainsi qu'une bonne résistance physique pour assurer la continuité de la production. L'opérateur de fabrication doit être réactif et suffisamment autonome pour ne pas interrompre ou ralentir la chaîne de production au moindre doute. Il doit donc être capable d'analyser tout dysfonctionnement et d'effectuer la maintenance de base sur sa machine.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Poste fixe ou polyvalent

Employé dans un atelier, l'opérateur de fabrication peut occuper un poste fixe sur une ligne de production, où ses gestes sont plutôt répétitifs. Dès qu'il devient polyvalent, son travail est plus varié. Il intervient dans les différentes étapes de fabrication d'un produit. Il n'est pas rare que la production soit ininterrompue, ce qui requiert un fonctionnement en 3x8 et donc du travail potentiel la nuit ou les week-end.

Travail d'équipe

Au sein d'une équipe d'opérateurs, cet ouvrier qualifié dépend d'un chef d'équipe ou du responsable de l'atelier avec des consignes de travail précises : sur la fabrication, les normes de qualité du produit, l'hygiène et la sécurité. Le travail en équipe et l'entraide entre collègues sont importants. L'opérateur doit transmettre à celui qui lui succède à son poste toutes ses remarques ou observations.

Environnement particulier

L'agroalimentaire est un secteur où les règles d'hygiène et de sécurité sont les plus strictes. L'opérateur doit porter des équipements de protection individuelle comme charlotte sur la tête, blouse, masque, bouchons d'oreilles, etc. Il est par ailleurs souvent confronté au bruit (des machines), à la chaleur (des fours par exemple), à l'humidité ou au froid en fonction des produits travaillés.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

À partir du Smic.

Intégrer le marché du travail

Des emplois de proximité

Avec 17 647 industriels et 427 000 salariés, l'agroalimentaire est la première industrie française, en grande majorité constituée de PME (petites et moyennes entreprises) réparties sur tout le territoire, avec des activités très variées : produits surgelés, plats cuisinés ou bio, fabrication de fromages ou de yaourts, découpe de légumes, de poisson ou de viande, biscuiterie, conserverie, mise en bouteille de boisson ou boulangerie industrielle...

Polyvalent ou spécialiste

L'opérateur de fabrication fait partie des profils les plus recherchés dans l'agroalimentaire. Un ouvrier polyvalent maîtrisant différents procédés de fabrication sera très apprécié dans les PME. Dans la boulangerie ou la charcuterie industrielles, les entreprises embauchent plus facilement des spécialistes : boulangers ou charcutiers-traiteurs. Les bouchers sont particulièrement recherchés pour la découpe et préparation des viandes.

Promotion possible

Avec de l'expérience, un opérateur de fabrication qui conduit des machines automatisées peut évoluer vers un poste de conducteur de ligne de production. Il peut aussi devenir chef d'équipe ou responsable d'unité de fabrication.

Accès au métier

Accès au métier

Du CAP au bac professionnel, plusieurs diplômes permettent d'accéder à ce métier.

Après la 3e

  • CAP boucher ; charcutier-traiteur ; chocolatier-confiseur ; poissonnier écailler ; glacier fabricant ; pâtissier ; conducteur d'installations de production
  • CAP agricole opérateur en industries agroalimentaires, option transformation de produits alimentaires ou option conduite des machines

Niveau bac

  • Bac professionnel boucher-charcutier-traiteur ; boulanger-pâtissier ; bio-industries de transformation
  • BP industries alimentaires
  • BPA transformation alimentaire

En savoir plus

Ressources utiles

http://alimetiers.com

Site d'informations grand public, créé par les professionnels, sur les métiers et le secteur de l'agroalimentaire

http://jobagroalimentaire.com

Offres d'emploi dans le secteur agroalimentaire