< Retour à la page précédente < Revenir à la version courte

Fiche métier

technicien / technicienne de contrôle

Le technicien de contrôle est le garant de la conformité des produits fabriqués dans son usine. Matières premières, emballages ou produits manufacturés : il leur fait passer tests et analyses pour assurer la qualité constante de la production.

Le métier

Nature du travail

Préparer les analyses

Avant toute chose, le technicien de contrôle prépare ses produits et appareils de mesures et d'analyses. Il contrôle leur fonctionnement et leur conformité d'étalonnage avant de réceptionner les échantillons qu'il aura à analyser. Il peut s'agir de matières premières intervenant dans la fabrication d'un produit de l'usine, d'un emballage, d'un produit en cours de fabrication, etc.

Vérifier la conformité du produit

Le technicien effectue des prélèvements et les analyse grâce à des instruments de mesure très précis. Il suit un protocole établi et vérifie la conformité du produit par rapport aux attendus. Il s'assure du respect de la réglementation en cours sur le produit, de l'hygiène et de la sécurité de l'échantillon. Il identifie et diagnostique les éventuelles anomalies.

Consigner et proposer

Il consigne l'ensemble de ses résultats et observations dans un rapport dans lequel il fait des propositions pertinentes pour améliorer la qualité des produits ou les procédures de contrôle, par exemple. Il renseigne les rapports de suivi sur chaque produit analysé afin de pouvoir les tracer. Dans certains cas, il est en mesure de donner le feu vert (ou pas !) avant la sortie d'usine d'un produit.

Compétences requises

Une grande fiabilité

Le technicien de contrôle maîtrise les pratiques et instruments de laboratoire. Il respecte scrupuleusement les procédures, les règles d'hygiène et de sécurité, etc. Il a le sens de l'organisation et de la planification. Il est rigoureux dans son travail de prélèvement, d'analyse et de restitution des observations. Il a l'esprit critique pour ne rien laisser passer.

Bon communicant

Le technicien travaille en équipe et parfois même en binôme. Il doit savoir communiquer clairement à l'oral, mais aussi à l'écrit via ses rapports d'analyse. On lui demande de plus en plus d'être à l'aise en anglais, pour communiquer au quotidien s'il travaille dans un groupe international, ou pour déchiffrer des documents techniques dans cette langue.

Autonome et agile

Même s'il travaille en équipe, le technicien doit être rapidement autonome. Il fait également preuve de qualités d'adaptation pour pouvoir adapter ses méthodes de travail en cas de changement de protocole, de matériels, etc.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Dans le laboratoire

Le technicien de contrôle travaille dans le secteur industriel, généralement au sein même de l'usine, au sein du laboratoire de contrôle. Il est cependant proche de la production et peut faire les prélèvements d'échantillons lui-même (par exemple, de pâte à papier, d'eau, etc.)

Un travail en continu

Le contrôle de la conformité des matières premières, ou des produits en cours de fabrication comme ceux prêts à en sortir, doit se faire en continu. Le technicien travaille en équipe et peut être amené à avoir des astreintes, le week-end et le soir, en fonction du rythme de la production de l'usine.

Des protections particulières

Le technicien est tenu de porter des ÉPI (équipements de protection individuelles) : gants, masque, lunettes de protection, blouse... adaptés à la nature des produits qu'il manipule. Il n'est pas rare qu'il travaille en binôme.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

À partir de 1650 euros brut par mois.

Intégrer le marché du travail

Des professionnels recherchés

Les mesures d'hygiène et de sécurité sont de plus en plus draconiennes. La qualité des produits comme des matières premières sont un enjeu de taille. De ce fait, les techniciens de contrôle sont très recherchés dans tous les secteurs industriels (industries des papiers cartons, des cosmétiques, de l'agroalimentaire, de la pharmacie, etc.).

Jeunes diplômés acceptés

Les débutants sont acceptés à ce poste et augmenteront leur chance d'être embauchés en effectuant au moins un stage dans le secteur de leur choix, ou en s'engageant dans une formation en alternance. Les techniques de contrôle sont en évolution permanente et le technicien de laboratoire doit maintenir ses connaissances à jour, d'autant qu'il travaille beaucoup de manière autonome.

Encadrement ou spécialisation

Après quelques années d'expérience, le technicien peut viser un poste de chef de laboratoire et encadrer ainsi une équipe de techniciens, mettre en place des protocoles, etc. Il peut également se spécialiser dans l'audit qualité, par exemple.

Accès au métier

Accès au métier

L'évolution des techniques et des procédures a entraîné une augmentation du niveau de qualification des techniciens de laboratoire qui sont recrutés à partir d'un diplôme de niveau bac + 2. Si le poste est accessible aux débutants, une première expérience (qui peut se faire par un stage ou une formation en alternance) est cependant bienvenue, notamment pour connaître les exigences propres au secteur industriel visé.

Niveau bac + 2

  • BTS pilotage de procédés (PP) ; métiers de la chimie
  • DUT packaging, emballage et conditionnement (PEC) ; chimie

En savoir plus

Ressources utiles

www.lesindustriespapierscartons.org

Observatoire prospectif des métiers et des qualifications qui présente notamment des informations sur les formations et les métiers du secteur papiers cartons

www.unidis.fr

Union Intersecteur Papier Carton pour le dialogue et l'ingénierie sociale. Informations sur la formation professionnelle, la santé et la sécurité au travail

Publications

Publications Onisep

Les métiers des industries des papiers cartons
collection Zoom sur les métiers, Onisep
parution 2017