viticulteur/trice

Pour cultiver la vigne, récolter le raisin, le vinifier puis vendre le vin, le viticulteur doit travailler dur et apprendre en permanence. Dans un pays réputé pour ses grands crus, les amateurs n'ont pas leur place.

En quoi consiste ce métier ?

Le viticulteur ne travaille pas uniquement au moment des vendanges, mais tout au long de l'année. Son métier consiste à cultiver la vigne et à récolter le raisin, mais aussi à fabriquer le vin et à le commercialiser. Après la récolte à la fin de l'été, il presse le raisin. Il transforme le jus de raisin en alcool (c'est la vinification) par fermentation. Il peut réaliser des mélanges (c'est l'assemblage) pour obtenir le vin souhaité. Ensuite, il le stocke dans des fûts ou des cuves et le met en bouteilles. Tout au long de ces étapes, le vin est régulièrement goûté et analysé. L'activité du viticulteur est dépendante des aléas climatiques : la grêle ou les gelées, par exemple, peuvent ruiner une récolte. Polyvalent, ce professionnel exerce au grand air mais aussi à l'intérieur, dans son bureau ou sa cave. Enfin, il peut avoir un rôle commercial : il accueille les clients, sur son exploitation ou dans un autre lieu de vente, pour leur proposer ses productions, ou celles des autres s'il est négociant en vins.

parution le 09/2017
* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ans d'études pour préparer un CAP agricole métiers de l'agriculture ou un BPA travaux de la vigne et du vin ; 3 ans d'études pour un bac professionnel conduite et gestion de l'exploitation agricole, option vigne et vin.

Après le bac

2 ans d'études pour préparer un BTSA viticulture-oenologie. Certaines écoles d'ingénieurs comme Montpellier SupAgro, Bordeaux Science Agro proposent des spécialisations en viticulture-oenologie; éventuellement un diplôme national d'oenologue (DNO).