Grâce à sa double compétence, le technico-commercial en agroalimentaire connaît aussi bien les techniques de vente que les spécificités des produits qu'il commercialise. Ce professionnel de terrain est très recherché dans les PME (petites et moyennes entreprises) du secteur.

  • Salaire débutant
    1350€ brut

Témoignage

Lire la transcription
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Le technico-commercial en agroalimentaire est un professionnel qui maîtrise les techniques de vente et connaît parfaitement les spécificités techniques du produit qu'il commercialise auprès de centrales d'achats, supermarchés, etc. Professionnel de terrain autonome, il se déplace beaucoup pour rencontrer ses clients et en démarcher d'autres. Il est autonome et rigoureux, supervisé par un directeur commercial qui fixe les objectifs à atteindre. Il collabore avec les différents services de son entreprise (production, logistique, comptabilité...) afin de s'assurer de la satisfaction de ses clients à qui il fait des offres sur-mesure. Il peut prendre en charge des territoires et des portefeuilles de clients de plus en plus importants. Il peut également évoluer vers un poste d'encadrement tel que responsable d'un réseau de force de vente, voire directeur d'un service commercial. Ce professionnel est très recherché, surtout par les PME (petites et moyennes entreprises).

Les formations et les diplômes

Après le bac

2 ans pour préparer le BTS technico-commercial ; management commercial opérationnel ; négociation et digitalisation relation client ; le BTS agricole technico-commercial ; ou encore le DUT techniques de commercialisation. Suivis éventuellement d'une licence professionnelle en commercialisation des produits alimentaires (en 1 an) ou d'un CS (certificat de spécialisation) responsable technico-commercial (en 1 an).