Un robinet qui fuit, un évier bouché, un chauffe-eau en panne... On a toujours besoin d'un plombier ! Le métier requiert une bonne condition physique, mais aussi une capacité à analyser la situation et à choisir la bonne méthode d'intervention.

  • Salaire débutant
    1539€ brut
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Qui n'a jamais appelé un plombier pour réparer un robinet qui fuit ou un ballon d'eau chaude qui menace d'exploser ? Ce métier offre de bonnes perspectives, pourtant les entreprises manquent de jeunes bien formés. Le plombier consacre une part importante de son temps de travail aux réparations d'urgence. Mais il installe et entretient aussi les canalisations industrielles et domestiques d'eau, de gaz ou d'air comprimé. L'évolution des techniques nécessite de s'adapter. Le plombier doit posséder une bonne condition physique, car il est amené à transporter de lourdes charges (baignoire, chauffe-eau, etc.). Qu'il soit artisan ou salarié, le plombier est polyvalent et a quelques notions de maçonnerie et d'électricité. La double compétence de plombier-chauffagiste, de plombier-couvreur ou de plombier-zingueur est souvent exigée dans les entreprises.

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ans pour préparer le CAP monteur en installations sanitaires éventuellement complété par la MC zinguerie ; maintenance en équipement thermique individuel (en 1 an) ; ou par le BP monteur en installations du génie climatique et sanitaire ; métiers de la piscine (en 2 ans).

3 ans pour préparer le bac professionnel technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques ; technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques.