Scientifique au palais développé, l'oenologue est un chef d'orchestre dans le secteur vinicole. Salarié ou indépendant, il analyse et supervise tous les stades de la production du vin, du cep de vigne à la table. Son credo : la qualité.

  • Salaire débutant
    2080€ brut

Témoignage

Lire la transcription
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Spécialiste de la vigne et du vin, l'oenologue conseille le viticulteur à chaque étape de la production du vin : choix des cépages, analyse des raisins, date des vendanges, contrôle de la fermentation du vin ou de la distillation des eaux-de-vie et des apéritifs, choix des traitements appliqués aux vins, mise en bouteilles... Scientifique, l'oenologue est aussi un ambassadeur des vins qu'il goûte et dont il peut parler, notamment pour leur promotion et leur commercialisation. L'oenologue peut exercer dans les laboratoires, les coopératives ou les domaines viticoles. Cet expert peut être salarié ou indépendant et il est aussi recherché à l'étranger. 10 % des 200 élèves formés chaque année dans l'un des 6 centres de formation s'expatrient.

Les formations et les diplômes

Après le bac

Le diplôme national d'oenologie se prépare en 2 ans après un bac + 3 (licence en sciences biologiques, chimiques, agronomiques...) ou un bac + 2 (BTS agricole viticulture-oenologie ou un DUT génie biologique) suivi d'une licence professionnelle (en 1 an).