Le moniteur d'activités équestres enseigne l'équitation aux débutants comme aux cavaliers plus aguerris. Aussi à l'aise avec les chevaux qu'avec les humains, le moniteur mêle pédagogie et passion équine avec beaucoup de rigueur.

  • Salaire débutant
    1707€ brut

Témoignage

Lire la transcription
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Le moniteur d'activités équestres est un spécialiste du cheval. Lorsqu'il encadre les cours d'équitation, il apprend aux futurs cavaliers comment se positionner sur le cheval à différentes vitesses (pas, trot, galop) et à l'occasion d'un franchissement d'obstacle. Il montre le maniement des rênes, des éperons et de la cravache qui permettent de faire avancer le cheval, de tourner ou de s'arrêter. Le moniteur d'activités équestres doit avoir un bon niveau technique et des qualités pédagogiques pour faire progresser l'élève, quel que soit son niveau. Autonome et polyvalent, le moniteur participe aux soins des chevaux (nourriture, brossage, etc.), au nettoyage des box et à l'organisation du centre équestre. Une activité physiquement éprouvante où la sécurité est une préoccupation constante. Les recrutements sont réguliers, mais parfois en contrat court ou saisonnier.

Les formations et les diplômes

Après la 3e

Environ 1 an pour préparer le CQP (certificat de qualification professionnelle) enseignant animateur d'équitation.

Après le bac

1 ou 2 ans pour préparer le BPJEPS éducateur sportif, mention activités équestres.

2 ans pour préparer le DEJEPS spécialité perfectionnement sportif, mention sports équestre.

1 an (après un bac + 2) pour préparer la licence professionnelle management des établissements équestres.