Produire de l'énergie propre est devenu un enjeu de taille. L'ingénieur fluides, énergies, réseaux, environnement veille à la qualité de l'air, au traitement des eaux et à la valorisation des déchets, dans un contexte industriel.

  • Salaire débutant
    2500€ brut

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

L'ingénieur fluides, énergies, réseaux, environnement veille à la qualité de l'air, au traitement des eaux, à la valorisation des déchets, dans un contexte industriel. Pour cet ingénieur, la production d'énergie rime avec innovation. Il met au point des systèmes techniques qui font circuler l'eau (glacée, sous forme de vapeur...), l'air (chaud, froid, conditionné) ou le gaz pour limiter la facture énergétique. Il est parfois chargé de l'exploitation de ces systèmes. Il supervise alors une unité de valorisation énergétique : production de chauffage à partir de la chaleur générée par une usine d'incinération, de biogaz à partir des matières organiques en décomposition dans une décharge. Dans le secteur du bâtiment, il apporte aussi son expertise en termes d'efficacité énergétique. Il conseille les maîtres d'oeuvre pour construire des logements basse consommation. Il peut être employé dans divers secteurs industriels (principalement l'énergie et le bâtiment).

Les formations et les diplômes

Après le bac

Bac + 5 : diplôme d'ingénieur avec une spécialité en fluides et énergie ; en génie de l'eau et de l'environnement ; en gouvernance des risques... ou master dans les domaines de l'énergétique, de la mécanique des fluides et de l'environnement, etc.

Formation(s) correspondante(s)