Une innovation peut valoir de l'or... si elle n'est pas copiée ! L'ingénieur brevets, spécialiste en propriété industrielle, veille sur les dernières trouvailles des entreprises et officialise leurs découvertes pour en garantir l'exclusivité.

  • Salaire débutant
    2500€ brut

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Une innovation peut valoir de l'or... Encore faut-il éviter qu'elle soit copiée ! L'ingénieur brevets, spécialiste en propriété industrielle, veille sur les dernières trouvailles des industriels. Un médicament issu du génie génétique ? Une nouvelle formule cosmétique ? C'est l'obtention d'un brevet qui officialise l'invention et garantit à son découvreur (chercheur, laboratoire, entreprise...) l'exclusivité. Pour cela, l'ingénieur brevets s'assure auprès des organismes spécialisés dans la propriété industrielle qu'aucun produit ou procédé similaire n'a déjà été déposé, c'est-à-dire reconnu comme innovation. Il rédige, à l'intention des offices de brevets internationaux, une demande qui démontre le caractère novateur de la découverte, expériences et exemples à l'appui.

L'ingénieur brevet travaille dans l'industrie (chimique, cosmétique, pharmaceutique, agroalimentaire, biotechnologique...) ou au sein d'un cabinet-conseil spécialisé en propriété industrielle. À mi-chemin entre le scientifique et le juridique, il possède une double compétence. Il maîtrise aussi l'anglais et souvent l'allemand ou une autre langue étrangère.

Les formations et les diplômes

Après le bac

Bac + 5 : master scientifique ou diplôme d'ingénieur en sciences du vivant, biochimie ou chimie... complété par une formation en droit de l'innovation.

Formation(s) correspondante(s)