Garder la trace des débats lors des audiences, authentifier les décisions de justice, être garant du respect des règles de procédure, telle est la mission du greffier. Un métier de rigueur et de précision.

  • Salaire débutant
    1700€ brut

Témoignage

Lire la transcription
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Tous les tribunaux ont leur secrétariat : le greffe. Nommé auprès d'une juridiction de droit commun (tribunal judiciaire, cour d'appel, cour de cassation ou conseil de prud'hommes), le greffier gère les dossiers pour les magistrats. Il enregistre les affaires, rédige les actes et rassemble les pièces. À lui aussi de prévenir les différentes parties (accusation et défense) des dates d'audience. Mais sa principale tâche consiste à authentifier les décisions de justice. Attention aux vices de forme ! Tout jugement rendu en l'absence du greffier peut être annulé. Collaborateur direct des juges, le greffier est présent à toutes les étapes de la procédure. C'est lui qui retranscrit officiellement les débats lors d'un procès. Il est également amené à rédiger les arrêts du tribunal et à dresser les procès-verbaux. Autres aspects importants de sa fonction : l'accueil et l'information du public. Le greffier est le premier interlocuteur du citoyen dans le palais de justice. Pour mener à bien son travail, il faut être rigoureux, méthodique, rapide et avoir le sens du relationnel.

Les formations et les diplômes

Après le bac

2 ans pour préparer une L2 en droit, ou un DUT carrières juridiques, suivie d'une formation rémunérée de 18 mois à l'ENG (École nationale des greffes) à Dijon.