élagueur/euse

L'élagueur travaille en hauteur, dans les arbres, à bord d'une nacelle ou arnaché avec un harnais. Il taille, souvent à la tronçonneuse électrique, des branches mortes ou malades, en binôme avec un collègue au sol, dans le respect des règles de sécurité.

  • Salaire débutant
    1700€ brut

Témoignage

Lire la transcription

En quoi consiste ce métier ?

Avec ses cordes de rappel, son harnais, ses mousquetons, ses chaussures de sécurité et son matériel de coupe, l'élagueur ressemble davantage à un alpiniste qu'à un ouvrier forestier. Armé de ses outils (scie, tronçonneuse, sécateur...), il part à l'assaut des cimes refaire une beauté et une santé aux arbres qui peuplent les villes et les forêts. Un exercice éprouvant physiquement et nerveusement, où il n'y a pas de droit à l'erreur. Le métier a beaucoup évolué. L'élagueur cherche à faire des coupes " propres ", c'est-à-dire qui cicatrisent naturellement et qui ne choquent pas la vue. Le nombre d'entreprises spécialisées dans l'élagage ne cesse d'augmenter, en ville comme en zone rurale.

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ans pour préparer un CAP agricole ; 3 ans pour un bac professionnel agricole, complété par le CS (certificat de spécialisation) arboriste élagueur (1 an).