Ne pas tirer sur la laisse, rester assis, venir à l'appel, ne pas mordre... voici quelques-uns des comportements que l'éducateur canin inculque aux chiens non disciplinés.

  • Salaire débutant
    1670€ brut

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Un chiot qui refuse d'obéir : il faut y remédier au plus vite. L'éducateur canin apprend à l'animal à marcher au pied sans laisse, à rester immobile, à réagir aux commandes de base : "assis", "couché", "au pied". Il prodigue par ailleurs au maître des conseils sur les gestes et les comportements à avoir envers son chien, afin de ne pas se laisser déborder par lui. L'éducateur canin doit savoir établir le dialogue et faire passer quelques messages simples : aimer son chien ne signifie pas lui donner libre accès au canapé ou à la table familiale ! Faire preuve de pédagogie et de psychologie est indispensable car il s'agit souvent autant de former le maître que d'éduquer le chien. Il peut ainsi répondre à toutes les questions qui concernent l'animal : alimentation, santé, , hygiène, confort, civisme, législation. L'éducateur canin peut diversifier ses activités : dressage, élevage, garde saisonnière etc. Certains éducateurs sont spécialisés. Les éducateurs chiens guides forment, pendant 6 à 10 mois, un animal à l'obéissance et aux techniques de guidage, afin de le confier ensuite à une personne déficiente visuelle.

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ans pour préparer le CAP agricole métiers de l'agriculture, spécialité production animale ; le BPA travaux de l'élevage canin et félin ; le BP éducateur canin (préparé après un diplôme de niveau CAP).

Après le bac

2 ans pour préparer le titre d'éducateur de chiens guides d'aveugles.

Formation(s) correspondante(s)