climatologue

La qualité de l'eau ou de l'air comme le réchauffement climatique sont en tête des préoccupations. Le climatologue, souvent un chercheur, mène des études sur le long terme pour prévoir les évolutions de notre climat et les conséquences possibles.

  • Salaire débutant
    2000€ brut

En quoi consiste ce métier ?

Contrairement au météorologue qui étudie le temps qu'il fait au jour le jour, le climatologue étudie l'évolution du climat sur le long terme. Pour cela, il croise et interprète de nombreuses données (précipitations, pression atmosphérique, vent, température de l'air ou des océans, épaisseur de la glace, etc.) grâce à des programmes informatiques spécifiques.

Ce scientifique de haut niveau travaille souvent en laboratoire de recherche mais les entreprises privées (comme les compagnies d'assurances) peuvent également le recruter. Il arrive qu'il se déplace, notamment lors de catastrophes naturelles (coulées de boue, tsunami, inondations, etc.), pour recueillir des données et comprendre ce qui s'est passé, mais surtout anticiper de tels phénomènes.

Sa carrière pouvant se passer en partie à l'étranger, la maîtrise de l'anglais est donc importante. Il doit faire preuve d'un esprit d'analyse et de synthèse, et être capable de mettre le résultat de ses recherches au niveau de ses interlocuteurs.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

Le métier de climatologue est accessible le plus souvent après un bac + 5 (master mention sciences de l'océan, de l'atmosphère et du climat). À noter : les formations (de bac + 2 à bac + 6) proposées par l'École nationale de la météorologie à Toulouse qui forme les personnels de Météo-France.

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port