Baguettes, pains spéciaux, brioches, croissants, sandwiches... Le boulanger fabrique et vend une grande variété de pains et viennoiseries. Son savoir-faire est très recherché dans l'artisanat mais aussi dans l'industrie et jusqu'à l'étranger !

  • Salaire débutant
    1539€ brut
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Sans boulanger, pas de baguette croustillante ni de pain de campagne traditionnel ou spécial, sans parler des fameuses viennoiseries ! Bref, il faudrait renoncer à tout un art de vivre mis en scène par le boulanger. Pour fabriquer pains et autres douceurs sucrées, ce professionnel suit plusieurs étapes : fabrication, pétrissage et fermentation de la pâte, avant le façonnage des " pâtons " qui passeront au four. Chacune d'entre elles requiert attention et savoir-faire. Le nombre de fournées varie de 3 à 10 par jour. Grâce aux progrès techniques (armoires à fermentation, fours à commandes numériques), le nombre d'heures passées devant le fournil a diminué. Malgré tout, le métier nécessite une bonne forme physique : la journée commence tôt (vers 4 h) et le boulanger travaille debout, dans la chaleur. En contrepartie, les débouchés professionnels sont assurés. Il peut exercer comme salarié en boulangerie artisanale, mais aussi en boulangerie semi-industrielle ou encore en supermarché. Pour s'installer à son compte comme artisan, des compétences en gestion sont nécessaires.

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ans pour préparer le CAP boulanger (le plus souvent en apprentissage), suivi éventuellement d'une MC (en 1 an) boulangerie spécialisée ou pâtisserie boulangère ou du BP boulanger (2 ans).

3 ans pour préparer le bac professionnel boulanger-pâtissier