Spécialiste de la viande, le boucher intervient de l'approvisionnement à la vente au détail. Qu'il travaille à son compte ou dans un supermarché, ce professionnel doit posséder des compétences techniques, le goût du contact et le sens de l'accueil.

  • Salaire débutant
    1539€ brut
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Qu'il travaille en supermarché ou en boutique, le boucher choisit ses carcasses de viandes, les découpe, puis les prépare (en filets, brochettes, rôtis, etc.) pour les vendre à ses clients. Il maîtrise les techniques qui permettent de désosser, dénerver ou dégraisser, et l'art de ficeler un rôti. Commerçant, il conseille sa clientèle sur le choix des morceaux, les façons de les accommoder et les temps de cuisson. Il respecte scrupuleusement la chaîne du froid et les normes d'hygiène et de sécurité.

Il peut se spécialiser dans les abats (il est alors tripier), le cheval ou les volailles ou travailler aux halles (marché de gros) ou dans un atelier de découpe de l'agroalimentaire, par exemple. Il manipule alors des pièces de viande plus importantes et n'a pas de contact avec la clientèle. Dans la grande distribution, le boucher peut évoluer vers le poste de chef de rayon ou chef boucher. La profession offre des débouchés et la possibilité de se mettre à son compte .

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ans pour préparer le CAP boucher, essentiellement en apprentissage, éventuellement complété par une MC employé traiteur ou un second CAP charcutier-traiteur (en 1 an).

3 ans pour préparer le bac professionnel boucher-charcutier-traiteur.

2 ans après un CAP pour préparer le BP boucher, indispensable pour se mettre à son compte.

Après le bac

2 ans pour préparer le BM boucher-charcutier-traiteur.