Pour chaque site demandant une certification, l'auditeur qualité réalise des audits d'évaluation et d'habilitation dans les domaines de l'hygiène, de la qualité, de la sécurité et de l'environnement. Il rédige un rapport qui sera soumis au comité certificateur.

  • Salaire débutant
    2700€ brut

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Pour chaque site demandant une certification, l'auditeur qualité réalise des audits d'évaluation et d'habilitation dans les domaines de l'hygiène, de la qualité, de la sécurité et de l'environnement. Il établit un rapport qui sera soumis au comité certificateur. En cas de non-conformité, il rédige les rapports d'audit de contrôle qui accompagnent la mise aux normes du site. Il traque les dysfonctionnements pour améliorer in fine la qualité des produits et des process. Il peut réaliser des audits internes (pour l'entreprise qui l'emploie) ou externes (lorsqu'il exerce en cabinet d'audit). Il travaille à partir de documents de référence et se rend sur les différents sites de la société pour recueillir toutes les informations nécessaires (organisation de la production, méthodes de travail, respect des différentes étapes de fabrication...). Puis il analyse toutes les données et établit une grille d'audit avec des questions destinées à évaluer la conformité aux normes. Il consigne ses résultats dans un rapport et propose un plan d'action. Discret et diplomate, il sait expliquer le but de son intervention (améliorer la qualité, réduire les risques, obtenir une certification pour accéder à un nouveau marché...). Recueillant les informations sur le terrain, il se déplace parfois à l'étranger. Il exerce dans différents secteurs : industries pharmaceutique et cosmétique, peintures, développement durable...

Les formations et les diplômes

Après le bac

Bac + 5 : diplôme d'ingénieur ou master en management de la qualité, qualité et certification, qualité et management des performances, contrôle et assurance qualité, méthodes de validation....

Formation(s) correspondante(s)