Lycée professionnel Flora Tristan

Code UAI : 0330060L
La journée porte-ouverte précédente a eu lieu le
12/02/2020
de 14h à 18h et le 14/03/2020 de 9h à 17h (site Aérocampus Aquitaine Latresne), le 14/03/2020 de 9h à 12h au lycée Flora Tristan - Camblanes ;

Domaine de la Chausse

BP 26

33360 Camblanes-et-Meynac

Académie de Bordeaux

Adresse

Domaine de la Chausse

BP 26

33360 Camblanes-et-Meynac

Académie de Bordeaux

La journée porte-ouverte précédente a eu lieu le
12/02/2020
de 14h à 18h et le 14/03/2020 de 9h à 17h (site Aérocampus Aquitaine Latresne), le 14/03/2020 de 9h à 12h au lycée Flora Tristan - Camblanes ;

Caractéristiques

  • Établissement public
  • Label : lycée des métiers des services et de l'aéronautique. ; internat d'excellence de Latresne dédié à la voie professionnelle (hébergement à l'Aérocampus pour 36 filles et 18 garçons).
  • Campus des métiers et des qualifications : Aérocampus Aquitaine
  • Internat garçons-filles ; internat d'excellence de Latresne dédié à la voie professionnelle (hébergement à l'Aérocampus pour 36 filles et 18 garçons).

Enseignements

Langues enseignées dans cet établissement : Allemand, Anglais, Espagnol

Sections et dispositifs

SectionDuréeSpécificitéPublic accueilli
  Section européenne de lycée professionnel
3 ans Anglais bacs pro du domaine de la restauration, Aéronautique et Commerce

Au lycée professionnel, les sections européennes existent, dès la classe de seconde, dans 5 langues (allemand, anglais, espagnol, italien, et portugais) et visent un niveau proche du bilinguisme. Aucune condition particulière n'est requise pour l'admission dans ces sections hormis une aptitude et une motivation pour l'apprentissage des langues. Ces sections proposent :

  • un horaire d'enseignement linguistique renforcé dans la langue vivante étrangère de la section ;

  • l'enseignement dans la langue de la section, d'une partie du programme d'une ou plusieurs disciplines non linguistiques (DNL), le plus souvent des disciplines d'enseignement professionnel ;

  • des activités culturelles et d'échanges internationaux dans le cadre du projet d'établissement (période de formation en milieu professionnelle (PFMP) à l'étranger, échanges avec des établissements étrangers partenaires etc...)

Pour obtenir l'indication « section européenne » suivie de la désignation de la langue sur le diplôme du baccalauréat professionnel, l'élève doit avoir suivis les enseignements de la section et se présenter aux épreuves spécifiques. Il doit satisfaire aux conditions suivantes :

  • avoir obtenu au moins 12 sur 20 à l'épreuve de langue vivante de la section ;

  • avoir obtenu au moins 10 sur 20 à l'épreuve spécifique DNL

  Unité localisée pour l'inclusion scolaire en lycée ou LP
Handicap mental , Troubles spécifiques du langage et des apprentissages

Depuis septembre 2010, tous les dispositifs collectifs de scolarisation implantés en établissement secondaire pour la scolarisation des élèves handicapés ou malades sont dénommés « unités localisées pour l'inclusion scolaire » (Ulis).

L'Ulis accueille une dizaine d'élèves maximum, présentant le même handicap ou les mêmes troubles, au sein d'un lycée ordinaire.

Le jeune scolarisé en Ulis suit les cours dispensés dans la division correspondant au niveau de scolarité mentionné dans son projet personnalisé de scolarisation (PPS). Lorsque le besoin s'en fait sentir, il peut suivre un enseignement adapté dispensé en petits groupes par un enseignant spécialisé, coordonnateur du dispositif.

Il existe différentes Ulis correspondant aux besoins des élèves présentant des :

  • troubles des fonctions cognitives ou mentales (dont les troubles spécifiques du langage écrit et de la parole) ;

  • troubles envahissants du développement (dont l'autisme) ;

  • troubles des fonctions motrices (dont les troubles dyspraxiques) ;

  • troubles de la fonction auditive ;

  • troubles de la fonction visuelle ;

  • troubles multiples associés (pluri-handicap ou maladie invalidante).

Afin d'élargir l'offre de formations professionnelles proposées à l'élève, l'Ulis en LP peut être organisée en réseau regroupant plusieurs établissements.

L'admission dans ce dispositif est soumise à l'avis favorable de la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

Publicité