• Accueil
  • Lycée professionnel Saint-Joseph - Sainte Marie-Madeleine

Lycée professionnel Saint-Joseph - Sainte Marie-Madeleine

Code UAI : 0021999M

9 quai Amédée Couesnon

02400 Château-Thierry

Académie d'Amiens

Adresse

9 quai Amédée Couesnon

02400 Château-Thierry

Académie d'Amiens

Caractéristiques

  • Établissement privé sous contrat
  • Label : lycée des métiers de l'hôtellerie et de la restauration.
  • Internat garçons-filles

Enseignements

Langues enseignées dans cet établissement : Allemand, Anglais, Espagnol

Sections et dispositifs

SectionDuréeSpécificitéPublic accueilli
  Unité localisée pour l'inclusion scolaire en lycée ou LP
Handicap mental , Troubles spécifiques du langage et des apprentissages

Depuis septembre 2010, tous les dispositifs collectifs de scolarisation implantés en établissement secondaire pour la scolarisation des élèves handicapés ou malades sont dénommés « unités localisées pour l'inclusion scolaire » (Ulis).

L'Ulis accueille une dizaine d'élèves maximum, présentant le même handicap ou les mêmes troubles, au sein d'un lycée ordinaire.

Le jeune scolarisé en Ulis suit les cours dispensés dans la division correspondant au niveau de scolarité mentionné dans son projet personnalisé de scolarisation (PPS). Lorsque le besoin s'en fait sentir, il peut suivre un enseignement adapté dispensé en petits groupes par un enseignant spécialisé, coordonnateur du dispositif.

Il existe différentes Ulis correspondant aux besoins des élèves présentant des :

  • troubles des fonctions cognitives ou mentales (dont les troubles spécifiques du langage écrit et de la parole) ;

  • troubles envahissants du développement (dont l'autisme) ;

  • troubles des fonctions motrices (dont les troubles dyspraxiques) ;

  • troubles de la fonction auditive ;

  • troubles de la fonction visuelle ;

  • troubles multiples associés (pluri-handicap ou maladie invalidante).

Afin d'élargir l'offre de formations professionnelles proposées à l'élève, l'Ulis en LP peut être organisée en réseau regroupant plusieurs établissements.

L'admission dans ce dispositif est soumise à l'avis favorable de la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

Publicité