Lycée professionnel Henri Gaudier-Brzeska

Code UAI : 0450064A
La journée porte-ouverte suivante aura lieu le
13/03/2021
de 9h à 12h30 et de 13h30 à 16h30 ; autres portes ouvertes : du 16/04/2021 au 16/04/2021

40 avenue Denis Papin

45800 Saint-Jean-de-Braye

Académie d'Orléans-Tours

Adresse

40 avenue Denis Papin

45800 Saint-Jean-de-Braye

Académie d'Orléans-Tours

La journée porte-ouverte suivante aura lieu le
13/03/2021
de 9h à 12h30 et de 13h30 à 16h30 ; autres portes ouvertes : du 16/04/2021 au 16/04/2021

Caractéristiques

  • Établissement public
  • Label : lycée des métiers du bâtiment et de l'énergie, des travaux publics et du géomètre.
  • Internat garçons-filles

Enseignements

Langues enseignées dans cet établissement : Allemand, Anglais, Espagnol

Sections et dispositifs

SectionDuréeSpécificitéPublic accueilli
  Classe de troisième prépa-métiers

La troisième « prépa-métiers » est un dispositif destiné à des élèves volontaires qui souhaitent s'orienter vers la voie professionnelle dans les meilleures conditions. Tout en poursuivant l'acquisition du socle commun de connaissances, de compétence et de culture, elle permet de renforcer la découverte des métiers et des formations professionnelles par un enseignement spécifique et des stages en milieu professionnel. Elle comprend donc :

  • des enseignements généraux (25 h hebdomadaires) : français, mathématiques, langues vivantes 1 et 2, histoire - géographie-enseignement moral et civique, enseignements de sciences et technologie, enseignements artistiques et EPS

  • un enseignement de découverte professionnelle des métiers et des formations professionnelles (5 h hebdomadaires) : visites d'information, séquences d'observation, stages d'initiation. Les élèves découvrent les établissements d'enseignement professionnel (lycées professionnels ou agricoles, CFA...), leur offre de formation et les entreprises.

  • un stage de une à quatre semaines en milieu professionnel

A cela, s'ajoutent 10 h annuelles consacrées à la vie de classe.

Les élèves de 3e "prépa-métiers" présentent majoritairement le diplôme national du brevet (DNB) voie professionnelle. Après la 3e "prépa-métiers", les élèves ont accès à toutes les voies d'orientation offertes aux élèves de 3e, mais sont surtout préparer à poursuivre dans la voie professionnelle (2nde professionnelle ou CAP sous statut scolaire ou en apprentissage).

  Unité localisée pour l'inclusion scolaire en lycée ou LP
Handicap mental

Depuis septembre 2010, tous les dispositifs collectifs de scolarisation implantés en établissement secondaire pour la scolarisation des élèves handicapés ou malades sont dénommés « unités localisées pour l'inclusion scolaire » (Ulis).

L'Ulis accueille une dizaine d'élèves maximum, présentant le même handicap ou les mêmes troubles, au sein d'un lycée ordinaire.

Le jeune scolarisé en Ulis suit les cours dispensés dans la division correspondant au niveau de scolarité mentionné dans son projet personnalisé de scolarisation (PPS). Lorsque le besoin s'en fait sentir, il peut suivre un enseignement adapté dispensé en petits groupes par un enseignant spécialisé, coordonnateur du dispositif.

Il existe différentes Ulis correspondant aux besoins des élèves présentant des :

  • troubles des fonctions cognitives ou mentales (dont les troubles spécifiques du langage écrit et de la parole) ;

  • troubles envahissants du développement (dont l'autisme) ;

  • troubles des fonctions motrices (dont les troubles dyspraxiques) ;

  • troubles de la fonction auditive ;

  • troubles de la fonction visuelle ;

  • troubles multiples associés (pluri-handicap ou maladie invalidante).

Afin d'élargir l'offre de formations professionnelles proposées à l'élève, l'Ulis en LP peut être organisée en réseau regroupant plusieurs établissements.

L'admission dans ce dispositif est soumise à l'avis favorable de la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

  Unité pédagogique pour élèves allophones arrivants en lycée ou EREA (ex Classe pour non francophones)

Ces classes accueillent des élèves allophones nouvellement arrivés en France (primo-arrivants) en plus de leur scolarisation dans une classe de lycée correspondant à leur niveau scolaire acquis dans leur pays d'origine.

Les élèves sont orientés vers ces classes après avoir été reçus par le Centre académique pour la scolarisation des élèves allophones (CASNAV). Ils passent des tests de positionnement qui permettent d'élaborer un cursus personnalisé en unité pédagogique pour élèves allophones arrivants (UPE2A)

Publicité

Quelles formations ?

  • 17 formations