• Accueil
  • DUT Génie électrique et informatique industrielle

DUT Génie électrique et informatique industrielle (GEII)

  • Durée de formation : 2 ans
  • Niveau terminal d'études : bac + 2
  • Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'Etat

Les diplômes universitaires de technologie

Le DUT (diplôme universitaire de technologie) est un diplôme intermédiaire du Bachelor universitaire de technologie (BUT – diplôme en 3 ans).

Les étudiants ayant validé 120 crédits obtiennent le diplôme intermédiaire de DUT (diplôme universitaire de technologie).Il est possible de préparer certains DUT en 1 an après avoir validé une 1re année d’enseignement supérieur ou après avoir obtenu un diplôme. Accès sur dossier et entretien de motivation. Les DUT se déclinent en spécialités liées à une branche d'activité professionnelle : le transport, le commerce, etc.

Le DUT permet aussi bien la poursuite d'études en licence professionnelle, écoles de commerce, écoles d'ingénieur... que l'insertion professionnelle.

À savoir

Le génie électrique s'intéresse à la production de l'énergie électrique (centrales électriques, énergies renouvelables), à sa distribution et à son utilisation (dans les moteurs, dans les actionneurs au sens large). L'informatique industrielle s'intéresse au traitement numérique de l'information, et aux systèmes (câblés, programmés) qui réalisent ce traitement. Les technologies des domaines du génie électrique et de l'informatique industrielle (GEII) sont au cœur de la vie quotidienne. On les trouve dans les équipements de la maison jusqu'aux moyens de transports. Le titulaire d'un DUT GEII est un technicien supérieur immédiatement opérationnel et capable d'analyser un système ou de participer à sa conception. Il maîtrise la conception assistée par ordinateur, les techniques et appareils de mesure. Il peut concevoir un système d'acquisition et de traitement de données ou un système de détection et de transmission de signaux, côté matériel et côté logiciel. En automatismes, il peut modéliser, définir l'architecture et mettre en œuvre des solutions de transmission de données entre systèmes. Il peut monter et exploiter des équipements électriques de puissance et leur système de commande, pour produire de l'énergie ou faire fonctionner des automatismes. L'électronique, l'électrotechnique et l'informatique industrielle ayant pénétré la plupart des secteurs, le diplômé peut être recruté aussi bien en aéronautique que dans les domaines de l'industrie manufacturière et de transformation, la microélectronique, la santé… Il peut travailler en études et développement, en production ou maintenance, en assurance qualité ou services, voire comme technico-commercial. Il peut occuper des métiers de chargé d'essais, responsable d'équipe de fabrication, spécialiste process, informaticien industriel, etc. En microélectronique, il sera le plus souvent rattaché à une activité de conception-production.

Les admissions

Accès en année spéciale (DUT en 1 an) : avoir validé 60 crédits européens ou suivi un enseignement supérieur de 2 ans. Sur entretien.

 

Les poursuites d'études

Si le DUT prépare directement à l'insertion professionnelle, 87% des diplômés du DUT GEII poursuivent leurs études d'après l'enquête d'insertion 2014 du ministère de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur.

Après le DUT GEII, les diplômés peuvent poursuivre en licence mentions électronique, énergie électrique et automatique (3EA) ; physique ou physique-chimie, en licence professionnelle dans les mentions : métiers de l'électricité et de l'énergie, des systèmes automatisés, métiers de l'industrie : robotique et mécatronique .... Ils peuvent également poursuivre en classes préparatoires scientifiques ATS ingénierie industrielle, en un an, ou en écoles d'ingénieurs sur admissions parallèles.

Exemple(s) de formation(s) possible(s)
Publicité