Diplôme d'Etat d'ergothérapeute (DEE)

  • Durée de formation : 3 ans
  • Niveau terminal d'études : bac + 3
  • Nature du diplôme : diplôme conférant le grade de licence, diplôme national ou diplôme d'Etat

Les diplômes d'Etat en santé

Les secteurs médical et paramédical ont leur filière de formation et leur titre de référence : les diplômes d'État. Sans eux, impossible d'exercer les métiers de médecin, sage-femme, infirmier, kiné. La durée de formation, le niveau d'accès (avec ou sans le bac) et les modalités d'accès (sur dossier ou après une 1re année universitaire) sont variables en fonction du métier. Ces diplômes se préparent en écoles spécialisées ou à l'université.

À savoir

Le DE d'ergothérapeute forme les étudiants à devenir des acteurs incontournables dans le processus de réadaptation, d'adaptation et d'intégration sociale des personnes en situation de handicap ou de perte d'autonomie. Après examen, l'ergothérapeute définit un plan d'aide individualisé. Il propose les solutions techniques pour permettre de réaliser les actes de la vie quotidienne, de se déplacer, et d'accéder à son milieu scolaire ou professionnel. Il exerce dans le cadre d'établissements ou de services à caractère sanitaire ou médico-social : hôpitaux ; services de neurologie, de traumatologie, de rhumatologie ou de pédiatrie ; centres de rééducation et de réadaptation fonctionnelles pour adultes et pour enfants ; centres de postcure ; établissements pour personnes âgées ; hôpitaux psychiatriques ; médecine du travail.

A noter : Les étudiants obtiennent leur diplôme par 180 crédits européens et le grade de licence. En 2020, selon les instituts, l'accès à la formation se fait sur dossier, ou après une première année d'études universitaire (PACES, L1 STAPS, L1 Sciences).  Quelques concours demeurent. Il faut se pré-inscrire via Parcoursup.

Les attendus Parcoursup

5 compétences et aptitudes sont attendues pour réussir dans la formation d'ergothérapeute :

  • Disposer d'aptitudes relationnelles : aptitude d'écoute, de bienveillance, d'empathie ; aptitude à travailler en équipe ; capacités à interagir avec les autres ; à s'adapter
  • Avoir un attrait pour les questions sanitaires et sociales : intérêt et connaissance du métier d'ergothérapeute et du domaine médico-social ; intérêt pour les sciences humaines, médicales et sociales
  • Disposer de capacit¿¿s d'analyse :capacité à suivre une démarche scientifique ; capacité d'analyse critique ; capacité de résolution de problème et aptitude à la production créative ; capacité à se questionner et à se remettre en question
  • Savoir s'organiser dans son travail : capacité à travailler de manière autonome ; capacité organisationnelle (rigueur, méthodologie de travail)
  • Posséder une maîtrise de l'expression écrite et orale : maîtrise du français ; capacités d'argumentation, de synthèse ; compréhension de l'écrit

Les admissions

L'admission définitive dans un institut de formation d'ergothérapeute est subordonnée :

  • A la production, au plus tard le premier jour de la rentrée, d'un certificat établi par un médecin agréé attestant que l'étudiant ne présente pas de contre-indication physique et psychologique à l'exercice de la profession
  • A la production, au plus tard le jour de la première entrée en stage, d'un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d'immunisation des professionnels de santé en France.

L'accès à la formation est sélectif. L'admission se fait après le bac sur (éventuellement entretien) ou pour les étudiants, sélectionnés à la rentrée 2020, après une première année de PACES, de licence STAPS ou scientifique. Il faut se pré-inscrire via Parcoursup.

Certains instituts peuvent maintenir de façon dérogatoire, en 2020, des épreuves d'admission.

Les poursuites d'études

Après 4 ans d'exercice, les ergothérapeutes peuvent accéder à des postes d'encadrement en validant le diplôme de cadre de santé (10 mois).

Exemples de métiers

Publicité

Où se former ?

  • Page 1/2