Diplôme d'Etat d'assistant familial (DEAF)

  • Durée de formation : 240 heures
  • Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'Etat

Les diplômes d'Etat du travail social

Pour exercer la plupart des métiers du social (assistant de service social, éducateur), il faut être titulaire d'un diplôme d'État (DE). Ces DE se préparent le plus souvent dans des écoles spécialisées agréées par le Ministère chargé des affaires sociales. La durée de formation, le niveau d'accès (avec ou sans le bac) et les modalités d'accès (sur concours ou sur dossier) sont variables en fonction du métier.

À savoir

Le diplôme d'état d'assistant familial forme des professionnels capables d'accueillir de manière permanente des mineurs ou des jeunes majeurs de 18 à 21 ans, à son domicile et dans sa famille. L'assistant(e) familial(e) procure à l'enfant ou à l'adolescent, séparé de ses parents, des conditions de vie lui permettant de poursuivre son développement physique, psychique et affectif. Pour cela, il prend en charge ses besoins fondamentaux et participe à son accompagnement éducatif.

Les admissions

Les candidats qui souhaitent intégrer la formation préparant au DE d'assistant familial doivent effectuer un stage préparatoire de 60 heures à l'accueil de l'enfant, réalisé par l'employeur dans les 2 mois précédent l'accueil du premier enfant confié au titre du premier contrat de travail suivant l'agrément par le Conseil général.

Ils doivent également remplir un dossier d'inscription.

Sont dispensées de la formation et de l'obtention du DEAF, les personnes titulaires du diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture, d'éducateur de jeunes enfants, d'éducateur spécialisé et de puéricultrice.

Les poursuites d'études

Les assistants familiaux peuvent poursuivre leur parcours dans le travail social en préparant d'autres diplômes d'État : accompagnant éducatif et social, éducateur de jeunes enfants, moniteur éducateur, éducateur spécialisé. Ils bénéficient au cas par cas d'allégements de formation.

Publicité