CAP Métiers de la mode : chapelier-modiste

  • Durée de formation : 2 ans
  • Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'Etat

Les certificats d'aptitude professionnelle

Le CAP (certificat d'aptitude professionnelle) est un diplôme professionnel national délivré par le Ministère de l'Education nationale. Il se prépare en 2 ans après la 3e, à temps plein ou en apprentissage. En fonction du profil et des besoins de l'élève, le diplôme peut aussi se préparer en 1, 2 ou 3 ans. Diplôme d'insertion professionnel, le CAP forme aux techniques et aux savoir-faire professionnels des métiers. Le programme comprend des enseignements généraux (français, maths ...), des enseignements professionnels et des stages. Une centaine de spécialités sont proposées dans les secteurs de l'agriculture, de l'industrie, des services ou de l'artisanat. Après un CAP, il est possible de poursuivre des études en bac pro.

À savoir

Le CAP Chapelier - modiste forme à la réalisation de chapeaux féminins et masculins, allant du sur mesure à la moyenne série.

Les élèves apprennent toutes les étapes de la confection d'un chapeau, de sa conception à sa vente, grâce aux enseignements de procédés de réalisation : préparation des matériaux constitutifs du chapeau - qu'ils soient tissés ou non, en paille, en feutre ou synthétique - réalisation de patronnages à partir du relevé de mesure, coupe des matériaux, matelassage, assemblage par couture, mise en volume par moulage des matières sur supports en métal chauffé ou en bois, opérations d'apprêtage, de finition (ganses, surpiqûres, etc.) et de garniture (rubans, fleurs, plumes).

Cette formation des métiers d'art accorde une place importante à l'enseignement des arts appliqués (histoire du chapeau et du costume, expression graphique) parallèlement aux enseignements technologiques et professionnels : cours sur les matériaux et leur caractéristiques, usage des matériels, communication, gestion et contrôle de qualité.

Les poursuites d'études

Ce CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certianes conditions, de poursuivre des études en 1 an en MC (mention complémentaire), en 2 ans en bac professionnel, en DTMS (diplôme de technicien de métier du spectacle) ou en BP (brevet professionnel). Les personnes souhaitant s'installer à leur compte peuvent envisager un brevet de maîtrise (renseignements auprès des Chambres de métiers).

Exemples de formations possibles

Exemples de métiers

Publicité