CAP Maritime (CAPM)

  • Durée de formation : 2 ans
  • Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'Etat

Les certificats d'aptitude professionnelle

Le CAP (certificat d'aptitude professionnelle) est un diplôme professionnel national délivré par le Ministère de l'Education nationale. Il se prépare en 2 ans après la 3e, à temps plein ou en apprentissage. En fonction du profil et des besoins de l'élève, le diplôme peut aussi se préparer en 1, 2 ou 3 ans. Diplôme d'insertion professionnel, le CAP forme aux techniques et aux savoir-faire professionnels des métiers. Le programme comprend des enseignements généraux (français, maths ...), des enseignements professionnels et des stages. Une centaine de spécialités sont proposées dans les secteurs de l'agriculture, de l'industrie, des services ou de l'artisanat. Après un CAP, il est possible de poursuivre des études en bac pro.

À savoir

Les titulaires du CAP maritime sont des marins qualifiés et polyvalents, capables de s'adapter et de participer aux différentes activités pratiquées sur le pont (et éventuellement aux machines) d'un navire de pêche ou de commerce. Le marin assure la préparation et la mise en oeuvre des engins de pêche : mise à l'eau et récupération des chaluts, lignes d'hameçons, casiers et filets, qu'il sait remailler. Il trie, prépare, met en caisses ou congèle les prises de pêche (poissons ou autres produits maritimes). Il participe à la conduite du navire en assurant le quart à la passerelle (service de veille de quatre heures), les manoeuvres en mer et au port. Il entretient et répare les appareils nécessaires au fonctionnement des machines propulsives, à la sécurité et à la vie à bord du navire.

Ce CAP permet également d'être employé dans une industrie maritime à terre ou dans entreprise liée au développement durable et à la protection des espèces marines.

Les poursuites d'études

Si le CAP permet de franchir directement la passerelle de son premier embarquement, certains diplômés poursuivent leurs études. Ils peuvent préparer le bac pro conduite et gestion des entreprises maritimes (CGEM) ou électromécanicien marine voire le bac pro cultures marines pour ceux qui sont motivés par l'élevage des coquillages.

Le CAP permet aussi d'aborder bien armé les différents niveaux de la formation continue maritime. Les jeunes peuvent ainsi préparer des brevets de niveau supérieur après un certain temps de navigation : le certificat de capacité, par exemple, qui prépare à des fonctions de commandement sur de petites unités, puis le brevet de lieutenant de pêche, celui de patron de pêche et celui de capitaine de pêche.

Exemples de formations possibles
Publicité

Où se former ?