Diplôme d'Etat d'auxiliaire de puériculture (DEAP)

  • Durée de formation : 1 an
  • Niveau terminal d'études : CAP ou équivalent
  • Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'Etat

Les diplômes d'Etat en santé

Les secteurs médical et paramédical ont leur filière de formation et leur titre de référence : les diplômes d'État. Sans eux, impossible d'exercer les métiers de médecin, sage-femme, infirmier, kiné. La durée de formation, le niveau d'accès (avec ou sans le bac) et les modalités d'accès (sur concours, dossier, ou après une 1re année universitaire) sont variables en fonction du métier. Ces diplômes se préparent en écoles spécialisées ou à l'université.

À savoir

Le DE d'auxiliaire de puériculture forme à la réalisation d'activités d'éveil et des soins visant au bien-être, à l'autonomie et au développement de l'enfant. Placée sous la responsabilité de l'infirmière ou de la puéricultrice, l'auxiliaire de puériculture participe également à l'accueil et à l'intégration sociale d'enfant porteurs de handicap, atteints de maladies chroniques, ou en situation de risque d'exclusion. Elle travaille le plus souvent dans une équipe pluri professionnelle. Elle exerce dans les établissements sanitaires, sociaux ou médico-sociaux ou dans des structures d'accueil d'enfants de moins de six ans (maternités, centres de Protection Maternelle et Infantile, structures d'accueil - crèches, pouponnières)

Les admissions

Le candidat doit être âgé de 17 ans au moins à la date d'entrée en formation. Il doit également réussir les épreuves de sélection organisées par l'établissement de formation. Aucun diplôme n'est exigé.

Ces épreuves comprennent :

  • 2 épreuves écrites d'admissibilité : la première consiste à analyser et commenter un texte de culture générale sur le domaine sanitaire et social à répondre à 10 question (5 de biologie humaine, 3 sur les opérations numériques de base, 2 exercices de mathématiques de conversion) ; la deuxième est un test destiné à évaluer l'attention, le raisonnement logique et l'organisation
  • une épreuve orale d'admission consistant en un exposé à partir d'un thème du domaine sanitaire et social et un entretien sur la connaissance, l'intérêt, et la motivation pour la profession

Les titulaires du DE d'aide-soignant, du DE d'accompagnant éducatif et social ou de la MC aide à domicile,  sont dispensés de certains modules de formation.

Les titulaires des baccalauréats professionnels « Accompagnement, soins et service à la personne » (ASSP) et « Services aux personnes et aux territoires » (SAPAT) bénéficient de dispenses de formation d'une procédure de sélection particulière sur dossier puis entretien. Les candidats titulaires d'un de ces bacs pro doivent représenter au minimum 15% de la capacité d'accueil autorisée.

Les poursuites d'études

Publicité

Où se former ?

  • Page 1/7