Sommaire du dossier

Choisir son parcours

Le vrai et le faux des prépas

Poitou-Charentes - Poitiers / Publication : 26 mars 2019
Autour des classes prépa gravitent de nombreuses idées reçues : « Les classes prépa ne concernent que les premiers de la classe », « Les classes prépa demandent beaucoup de travail et un investissement personnel important », « il existe une compétition importante entre les élèves »....

Quelques éléments de réponse avec des témoignages.
axe académique prépas

Comme leur nom l'indique, les classes prépa se définissent par 2 années de formation qui préparent les étudiants aux concours d'entrée dans les grandes écoles.

Selon la filière choisie : littéraire, économique et commerciale, scientifique les étudiants peuvent viser des écoles d'ingénieur, vétérinaire, de commerce et de management, des écoles normales supérieures, l'école des Chartes. Les classes prépa peuvent aussi permettre d'intégrer un cursus universitaire.

Les classes préparatoires sont réservées au bac S

« A leur création, les classes préparatoires étaient exclusivement des classes scientifiques. Désormais, il existe des classes prépa adaptées à chaque filière de bac; et inversement une filière donnée de prépa s'adresse en général à un type de bac particulier. » 

La sélection pour intégrer une classe prépa est rude

« L'admission se fait sur dossier à partir de la plateforme d'admission Parcoursup en fonction des notes de première et terminale, des appréciations des professeurs et du projet de formation motivé. Il n'est pas nécessaire d'avoir un niveau exceptionnel. Il faut surtout des résultats homogènes et une attitude positive face au travail ».

Au sein d'une classe prépa, c' est chacun pour soi

« C'est variable selon les lycées. Dans la région, les étudiants sont plus dans la coopération, dans l'entraide, que dans la compétition sauvage ! »

Les élèves n'ont pas de temps libre en classe prépa

« Selon la rapidité de chacun; il faut savoir se garder du temps libre (sport, sorties...). En 2ème année, le temps libre se réduit à l'approche des concours. Cependant, la classe prépa n'est pas un enfer ! »

Seules les classes prépa parisiennes permettent d'intégrer des grandes écoles prestigieuses

« Historiquement, les premières classes prépa ont été créées à Paris. Elles sont très demandées et beaucoup plus sélectives. Les prépas de province sont généralement moins chargées en effectifs. Un excellent élève réussira de la même façon dans les unes et dans les autres. »

Les idées reçues sur les classes prépa en vidéo