Vers des jobs étudiants

La surveillance des lieux de baignade

Les municipalités assurent la surveillance et la sécurité des lieux de baignade. Les maires emploient, pour ce faire, des professionnels confirmés et des jeunes certifiés.

Drapeaux

La surveillance des lieux de baignade d’accès gratuit ou payant offre aux jeunes de réelles opportunités pour trouver un job d’été. Ce secteur réglementé exige de posséder des certifications spécifiques.

 

Des formations

Les formations aux premiers secours

Chute, malaise, brûlure, ces formations visent tout type de secours. Elles s’adressent à de simples citoyens ou à de futurs secouristes. Elles sont obligatoires pour valider un brevet de sauvetage aquatique ou un diplôme permettant d’enseigner une activité nautique, aquatique ou subaquatique. Il existe trois niveaux de formation. Ces formations sont dispensées par des centres agréés.

   

Les formations pour surveiller la baignade

Il existe plusieurs certifications, elles permettent d’exercer des fonctions de surveillance et de secours à divers degrés de responsabilité et d’autonomie.

     

Des formations pour enseigner

Au-delà des job d’été, des formations initiales longues mènent aux métiers de la surveillance, des secours et de l’enseignement. Elles permettent de devenir par exemple maître-nageur-sauveteur, éducateur sportif, entraîneur. Citons le BPJEPS activités aquatiques de natation et les brevets d’état d’éducateur sportif de différents niveaux et de différentes spécialités.

Une section sportive sauvetage aquatique dans l’académie de Poitiers

Le sauvetage en milieu aquatique est aussi un sport qui se pratique en club et qui donne lieu à des compétitions locales ou de haut niveau. Il existe également des sections sportives scolaires de sauvetage aquatique ou de sauvetage côtier. Le lycée de la mer et du littoral de Bourcefranc (17) propose désormais une section sportive sauvetage aquatique. Cet enseignement permet aux élèves de préparer le BNSSA, tout en poursuivant leurs études. 

Où se former ?

Pour connaître les lieux de formation, consulter le moteur de recherche du site de la fédération française de sauvetage et de secourisme. Il permet d’éditer, par région et par département, une liste de structures proposant une ou plusieurs des formations décrites plus haut. 

Des aides pour se former

Les formations ont un coût. Afin de faciliter l’insertion profesionnelle des jeunes de 17 à 30 ans domiciliés en Nouvelle-Aquitaine, la Région prend en charge une partie des frais de formation du BNSSA. Cette aide est attribuée sous conditions de ressources. Cliquez sur ce lien pour connaître les modalités d’attribution et constituer son dossier

Etre jeune sauveteur sapeur-pompier

Il est aussi possible de choisir le volontariat. Dans les zones littorales, les pompiers du service départemental de sécurité incendie forment des jeunes-sapeurs-pompiers au sauvetage aquatique en vue de la surveillance estivale des plages.

Voir le reportage de France 3 région sur l’entraînement des jeunes sauveteurs sapeurs-pompiers volontaires sur l’ile d’Oléron

Imprimer