Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Métiers en tension, métiers émergents

Quels métiers recrutent le plus ? Lesquels sont en manque de candidats ? Quels nouveaux métiers vont de plus en plus se développer à l’avenir ? Deux études offrent quelques pistes de réponses à ces questions.

Voie professionnelle 1

Définitions

Tous les métiers recrutent, toute l’année, le plus souvent du fait d’une hausse saisonnière ou durable de l’activité ou de la nécessité de remplacer certaines postes vacants (départ à la retraite, mobilité familiale ou professionnelle, arrêt prolongé pour cause de maladie, etc.).

On appelle « métier en tension », les métiers qui cherchent à embaucher des salariés mais connaissent des difficultés de recrutement. Le plus souvent par manque de candidats ou parce que les profils rencontrés ne correspondent pas à leurs attentes.

Les métiers dits « émergents » représentent de nouveaux métiers qui apparaissent à mesure que les usages et besoins de notre société évoluent, principalement en raison de la transition écologique et numérique.

Le métiers en tension

Chaque année, Pôle Emploi et le Crédoc, réalisent l’enquête BMO (Besoin en main-d’œuvre) qui référence, par secteur, les projets de recrutements des entreprises françaises et les difficultés qu’elles rencontrent à ce sujet. Voici les résultats de l’édition 2019.

  

EN FRANCE

Les 10 métiers qui cherchent le plus à recruter

  • Agents d’entretien des locaux (y compris ATSEM)
  • Agriculteurs salariés et ouvriers agricoles
  • Aides à domicile et aides ménagères
  • Aides, apprentis, employés polyvalents de la restauration (y compris commis)
  • Aides-soignants (médico-psycho, auxiliaires puériculture, etc.)
  • Employés de libre-service
  • Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires
  • Professionnels de l’animation socioculturelle (y compris directeurs)
  • Serveurs de cafés et de restaurant
  • Viticulteurs, arboriculteurs salariés et cueilleurs

Les 10 métiers qui ont le plus de difficulté à recruter

  • Aides à domicile et aides ménagères
  • Agents qualifiés de traitement thermique et de surface
  • Carrossiers automobiles
  • Charpentier (bois)
  • Couvreurs
  • Dessinateurs en électricité et en électronique
  • Géomètre
  • Mécaniciens et électroniciens de véhicules
  • Régleurs
  • Vétérinaire
  

EN NOUVELLE AQUITAINE

Les 15 métiers qui cherchent le plus à recruter

La mention (1) signifie que les postes recrutés sont majoritairement saisonniers.

Métiers agricoles

  • Viticulteurs, arboriculteurs salariés et cueilleurs (1)
  • Agriculteurs salariés et ouvriers agricoles (1)

 

Métiers de l’hôtellerie-restauration

  • Serveurs de cafés et de restaurant (1)
  • Cuisiniers (1)
  • Aides, apprentis, employés de polyvalents de cuisine (1)
  • Employés de l’hôtellerie (1)

 

Métiers de services aux particuliers

  • Aides à domicile et aides ménagères
  • Aides-soignants (médico-psycho, auxiliaires puériculture, etc.)
  • Professionnels de l’animation socioculturelle (1)
  • Artistes (musique, danse, spectacles – y compris professeurs)

 

Métiers de services aux entreprises

  • Agents d’entretien des locaux (y compris ATSEM)
  • Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires (1)
  • Ouvriers non qualifiés des industries agro-alimentaires (1)
  • Employés de libre-service (1)
  • Caissiers (1)

Les 15 métiers qui ont le plus de difficultés à recruter

  • Agents qualifiés de traitement thermique et de surface
  • Cadres des transports
  • Charpentiers (métal)
  • Conducteurs sur rails et d'engins de traction
  • Dentistes
  • Dessinateurs en électricité et en électronique
  • Géomètres
  • Ingénieur et cadres d'administration, maintenance en informatique
  • Ingénieur et cadres des télécommunications
  • Mainteniciens en biens électrodomestiques
  • Ouvriers qualifiés des industries lourdes du bois et de la fabrication de papier-carton
  • Ouvriers qualifiés du travail artisanal du textile et du cuir
  • Personnels navigants de l'aviation
  • Soudeurs
  • Vétérinaires
 

Les métiers émergents

En janvier 2015, l’APEC a réalisé une étude sur les « métiers en émergence » basée sur les offres d’emploi publiées entre 2010 et 2014. Parmi les professions citées, l’étude met en avant les « métiers nouveaux ou en développement », créés pour répondre aux changements d’environnement que connaissent les entreprises (nouvelles technologies, nouvelles réglementations, etc.). Il s’agit de métiers dont la reconnaissance est établie et les offres qui les concernent sont nombreuses et en progression constante. 

Les métiers nouveaux ou en développement

 

Commercial, marketing

  • E-category manager
  • Webmarketer
  • Responsable de plateforme téléphonique
  • Responsable de la stratégie mobile
  • Responsable e-commerce

 

Communication, création

  • Webdesigner
  • Digital planner
  • Chargé de communication on line
  • Community manager
  • Consultant e-réputation

 

Études, recherche et développement

  • Ingénieur d’études en efficacité énergétique
  • Géomaticien
  • Ingénieur en biotechnologies

 

Gestion, finance, administration

  • Analyste KYC (know your customer)
  • Contrôleur de gestion sociale
  • Gestionnaire en comptabilité analytique
  • Responsable d’un centre de services partagés

 

Informatique, internet

  • Ingénieur cloud et virtualisation
  • Traffic manager
  • Développeur web
  • Data miner/Data scientist
  • Responsable sécurité et risques des systèmes d’information (RSSI)
  • Data analyst

 

Production industrielle

  • Responsable qualité, hygiène, sécurité, environnement (QHSE)
  • Responsable lean manufacturing

 

Ressources humaines

  • Responsable SIRH
  • Consultant en risques psycho sociaux

 

Santé, social, culture

  • Médecin coordonnateur

 

Services techniques

  • Responsable management des risques
  • Responsable supply chain
  • Responsable contrôle et assurance qualité

Télécharger la fiche pédagogique : Le marché du travail

Télécharger le fichier au format PDF

 

Le marché du travail