Loïc LEDOUX, Entrepreneur digital

Pour ce premier numéro de "Profils de Carrière" rencontre avec Loïc LEDOUX, élève au collège Dillon 1 puis au lycée Schoelcher, aujourd'hui entrepreneur dans le digital et la 3D. 

PDC - Loïc LEDOUX

 

NOM :     Ledoux                           PRENOM :  Loïc

AGE :       29 ans                            VILLE :  Paris

 

Quel métier exercez-vous ? 

Je suis le président et fondateur de Uraniom, une startup qui exerce dans le domaine de la réalité virtuelle.

Présentez la société dans laquelle vous travaillez ?

Uraniom est une plateforme qui permet de transformer le scan 3D d’une personne en un avatar utilisable dans des jeux ou applications diverses. Avec un tel dispositif, l’utilisateur devient réellement le héros de son jeu, ce qui renforce le sentiment d’immersion.

Nous sommes actuellement en phase de recherche et développement et travaillons notamment avec une équipe de Centrale Paris pour mettre au point un outil intégrant les dernières technologies du secteur.

Quelles études/formations avez-vous suivies pour accéder à ce métier ? (collège – lycée – études supérieures)

J’ai été élève au collège Dillon 1 puis au lycée Schœlcher.

Après mon bac (S, option math) j’ai intégré l’INSA de Lyon, une école d’ingénieur offrant une formation de haut niveau. Suite à cela, j’ai suivi le Mastère Spécialisé Entrepreneurs de l’ESSEC Business School.

Quel a été votre parcours professionnel pour accéder à ce métier ?

J’ai d’abord exercé des fonctions en finance et marketing au sein d’une jeune société qui développait des véhicules électriques. J’ai poursuivi en travaillant comme analyste au sein d’un fonds d’investissement en « capital risque » (investissement dans des sociétés innovantes prometteuses).

Par la suite, je me suis engagé pendant deux ans dans un projet d’entrepreneuriat social en Amérique latine.

C’est à mon retour en France que j’ai créé ma société actuelle.

Ce métier était-il votre objectif dès le collège ? Le lycée ? Après le bac ? Au cours de votre parcours professionnel ?

Depuis le collège, j’ai toujours eu pour objectif de créer et développer une société. À l’époque, bien entendu, je n’avais aucune idée du chemin pour y arriver !

Conseilleriez-vous cette filière ? Pourquoi ?

En dépit de ma jeune expérience dans l’entrepreneuriat, je suis persuadé qu’il s’agit d’un choix très épanouissant professionnellement. Il s’adresse à ceux qui sont enthousiastes à l’idée d’affronter chaque jour des défis différents.

Par ailleurs, l’esprit entrepreneurial est désormais très valorisé, même au sein des grandes entreprises, qui cherchent des profils aptes à prendre des initiatives.

Conseilleriez-vous l’organisme de formation que vous avez fréquenté ? Et pourquoi ?

Je suis extrêmement satisfait de mes études à l’INSA de Lyon. C’est une école très réputée qui ouvre énormément d’opportunités. Par exemple, grâce à leurs accords avec des établissements étrangers, j’ai pu effectuer des échanges à Valence en Espagne, ainsi qu’à Pasadena aux États-Unis.

Quelle a été la plus grosse difficulté rencontrée pour accéder à ce métier ?

Compte tenu du risque pris en lançant une société innovante, il faut avoir préalablement bien étudié son marché et consulté un maximum de professionnels du secteur.

Quelles qualités sont nécessaires pour exercer ce métier et suivre ces études ?

Pour les études d’ingénieur, il faut être curieux, rigoureux et ouvert d’esprit.

Concernant l’entrepreneuriat, il me semble que la capacité à prendre des initiatives et la ténacité sont indispensables.

Souhaitez-vous exercer ce métier tout au long de votre carrière ou avez-vous des envies/perspectives d’évolutions dans le domaine ?

J’ai l’ambition de développer ma société pendant de nombreuses années. Cependant, en 2015, il me semble que l’on ne peut plus considérer son avenir professionnel comme un chemin tout tracé. J’aurai surement l’opportunité d’exercer des métiers différents et c’est très bien ainsi !

Racontez une anecdote personnelle liée à vos fonctions ou à votre formation.

Pas vraiment une anecdote mais plutôt un constat : pour se faire remarquer dans un contexte professionnel, il ne faut pas hésiter à être un peu plus téméraire que les autres !!

 

Merci à Loïc LEDOUX pour sa participation! 

A lire également son portrait dans le quotidien local France-Antilles

Participer à notre série "Profils de Carrière"

Vous souhaitez participer à notre série d'article Profils de Carrière? Téléchargez ce questionnaire à renvoyer à l'adresse celisabeth@onisep.fr. Merci de votre participation! 

Imprimer

À lire aussi

Sur le même sujet

Uraniom - Red Proto : http://uraniom.co/