Parcoursup : s'inscrire dans l’enseignement supérieur

Jeunes en situation de handicap : entrer dans le supérieur

Cette année, les modalités d’orientation et d’affectation des élèves dans l’enseignement supérieur ont changé, avec notamment la mise en place de la nouvelle plateforme d’inscription Parcoursup. Ces changements concernent également les futurs étudiants en situation de handicap.

Parcoursup et situation de handicap

Formuler des vœux dans Parcoursup

Jusqu’au 13 mars, les élèves en situation de handicap ou porteur d’un trouble de santé invalidant et leurs familles ont veillé à formuler des candidatures compatibles avec leur situation de santé (nature des locaux, conditions de transport ...).  Ils ont pu s’appuyer sur une équipe de professionnels (enseignant référent, professeur principal, psychologue de l’Education nationale, personnels de santé) pour  préparer leur projet d’entrer dans l’enseignement supérieur.

Répondre aux propositions d’admission des établissements

A partir du 22 mai jusqu’au 5 septembre inclus, les élèves vont pouvoir prendre connaissance des réponses des établissements pour chacun de leurs vœux émis dans Parcoursup. Si plusieurs propositions d’admission leur sont faites, ils devront en accepter qu’une seule. Attention : le délai de réflexion pour répondre aux propositions d’admission est court. Il diminuera au fur et à mesure de l’avancement de la procédure.

Etre accompagné dans son projet de poursuite d'études

Pour faire le point sur leur situation, les éclairer sur l’adéquation entre leurs besoins, leurs capacités et l’offre de formation, les élèves en situation de handicap peuvent consulter en ligne les Handi-fiches sur le site de l’Onisep Ile-de-France. Elles décrivent les modalités d’accueil et d’accompagnement des étudiants mises en place au sein des 17 universités franciliennes ainsi que de 5 autres établissements d’enseignement supérieur.

Les élèves peuvent également bénéficier du concours des conseillers du réseau handicap orientation (RHO) de Paris. Ils reçoivent sur rendez-vous les jeunes franciliens candidats à l’enseignement supérieur.

Imprimer