Des dispositifs en faveur des jeunes décrocheurs

Votre enfant, collégien ou lycéen a décroché du système scolaire et il souhaite reprendre une formation. Il rencontre des difficultés dans son établissement et vous craignez qu’il n’arrête les cours avant la fin de ses études. Différentes plateformes sont mises en place pour aider le jeune et lui permettre de recevoir des informations et des conseils personnalisés.

Plateformes de décrochage

Une plateforme téléphonique régionale

En Ile-de-France, la lutte contre le décrochage, grande cause régionale 2018, concerne 20 000 jeunes. La Région a développé, depuis mai 2018, une plateforme téléphonique destinée aux élèves décrocheurs pour faire le point sur leur situation et les mettre en relation avec des structures de professionnels : plateformes de suivi et d’appui aux décrocheurs (PSAD), missions locales, centres d’information et d’orientation (CIO), associations locales, etc. La plateforme téléphonique de la Région contacte directement les jeunes en situation de décrochage scolaire.

Le numéro vert de l’Onisep

Un numéro vert est également mis à leur disposition par l’Onisep : 0800 1225 00. Il s’inscrit dans le cadre du droit au retour en formation initiale et s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans sortis du système éducatif sans diplôme ou sans qualification professionnelle et à ceux qui sont en voie de décrochage, et qui recherchent une solution.

Grâce à ce numéro vert, accessible du lundi au vendredi, le jeune ou ses parents peuvent échanger avec des conseillers sur les solutions de retour en formation qui existent. Votre enfant pourra être pris en charge par un référent qui élaborera un projet adapté à sa situation  et le suivra tout au long de sa formation.

Un site : ma seconde chance

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter la plateforme en ligne de l’Onisep, "ma seconde chance". Vous pourrez "tchatter" en direct avec un conseiller mais aussi trouver d’autres renseignements utiles sur les types de formations, les structures d’accueil, les organismes où vous adresser, etc.

Le droit au retour en formation initiale

Si votre enfant est sans diplôme et qu’il souhaite reprendre une formation, il pourra préparer un diplôme général, technologique ou professionnel ou une certification inscrite au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Il le fera en tant qu’élève, apprenti ou stagiaire de la formation professionnelle.

Si le jeune possède un bac général mais sans qualification professionnelle, il pourra alors préparer un diplôme professionnel (bac professionnel, BTS…), en tant qu’élève ou étudiant. S’il détient un bac technologique, il lui sera possible d’envisager un diplôme professionnel supérieur, comme un BTS.

L'intégration dans une formation ne pourra s’effectuer qu’en fonction des places disponibles.

Imprimer