Tétière CMQ Métallurgie plasturgie

Satisfaits et embauchés

Dans les entreprises de la région et les lycées du Campus des métiers des qualifications métallurgie et plasturgie, nous avons rencontré des pros et des futurs pros, heureux de leur choix de carrière ou d'orientation. Découvrons avec eux des métiers qui recrutent et des formations garanties à 100% insertion professionnelle réussie.

Satisfaits et embauchés

Chaudronnier/Chaudronnière : un métier qui recrute

Chaudronnier/Chaudronnière : un métier qui recrute

"Une entreprise a déjà proposé de m'embaucher après mon bac ! J'hésite encore, mais je vais sûrement poursuivre en Mention complémentaire Soudage, en 1 an.

Et après ?

Je compte partir sur un chantier naval à St-Nazaire. Je suis prêt à bouger, j'ai déjà repéré des offres d'emploi !". Rémi en Bac pro Technicien en chaudronnerie industrielle, au lycée Condorcet de Saint-Quentin.

Sébastien, régleur en plasturgie

Sébastien, régleur en plasturgie

"J'ai 5 ou 6 presses à injection en charge et en tant que chef d'équipe, j'organise le travail des opérateurs. Ce qui me plaît ? Toucher à beaucoup de technologies : électronique, hydraulique, maintenance… et travailler avec les autres services de l'entreprise".

Les entreprises de plasturgie sont à la recherche de jeunes diplômés en plasturgie pour travailler à la production.

Forge : un BTS unique en France, au lycée Marie Curie de Nogent-sur-Oise

Forge : un BTS unique en France, au lycée Marie Curie de Nogent-sur-Oise

Au lycée Marie-Curie de Nogent-sur-Oise, les chasseurs de tête viennent pré-recruter les étudiants avant leur sortie de formation ! Nicolas Nebout, professeur de forge au lycée.

Passionnés

L'insertion assurée n'est pas la seule motivation des étudiants forgerons. Ils sont passionnés par cet impressionnant procédé de transformation du métal, dont la maîtrise demande des savoirs à la fois théoriques et pratiques.

 

Florian, futur chaudronnier plastique

Florian, futur chaudronnier plastique

"En chaudronnerie plastique, on part d'une plaque ou d'un tube en plastique pour fabriquer des objets. Il faut découper le plastique en suivant les plans et assembler les morceaux avec différents outils, comme un chalumeau". Florian en CAP Composites, plastiques chaudronnés, lycées publics de Chauny, site Ternynck.

Chaudronnier/Chaudronnière plastique : un des métiers les plus recherchés par les entreprises de plasturgie.

Indispensables : les pros de la maintenance

Indispensables : les pros de la maintenance

"À chaque problème rencontré, nous devons trouver une solution mais aussi éviter un trop grand nombre d'interventions, réduire les temps de dépannage, réparer une machine prioritaire…". Christophe, technicien de maintenance.

Débouchés assurés pour les techniciens de maintenance (Bac +2), un des métiers les plus difficiles à recruter.

Jimmy, technicien d'usinage

Jimmy, technicien d'usinage

Titulaire d'un bac pro Usinage, Jimmy est fraiseur : il intervient sur des machines à 5 axes, qui usinent des pièces complexes et que l'on ne confie pas à des débutants.

On embauche !

"Nous avons du mal à recruter dans notre domaine. Nos métiers sont peu valorisés et le public a encore l'image des vieux ateliers de mécanique froids et sombres". Rémi Laboue, directeur d'entreprise

Ahmed, futur technicien en robotique

Ahmed, futur technicien en robotique

"Je veux travailler dans une entreprise d'intégration de robots industriels. La France est très en retard, il y a un avenir prometteur dans la robotique". Ahmed en Licence professionnelle Robotique et vision industrielle au lycée Marie Curie de Nogent-sur-Oise.

Le profil que les entreprises se disputent ? Un BTS/DUT industriel complété par une Licence pro "robotique".

Fondeurs/Fondeuses au lycée Marie Curie de Nogent-sur-Oise

Fondeurs/Fondeuses au lycée Marie Curie de Nogent-sur-Oise

"Dès le premier cours, le procédé m'a plu : créer le moule, couler l'alliage, sortir la pièce, voir le résultat final…", Romain en BTS Fonderie au lycée.

Du travail partout

Les étudiants s'insèrent très facilement, à conditions d'être mobiles. L'éventail des postes est varié : études, production, méthodes, service commercial…

Opérateur/Opératrice en matériaux composites

Opérateur/Opératrice en matériaux composites

"On apprend à appliquer au pinceau des couches successives de résine et de la fibre de verre sur un moule de l'objet à réaliser en matériaux composites. Au début, c'est difficile puis on attrape le coup de main". Florian en CAP Composites, plastiques chaudronnés, lycées publics de Chauny, site Ternynck.

Débouchés

Dans l'aéronautique, l'automobile, le ferroviaire… où l'usage des composites gagne du terrain.

Imprimer